Voici pourquoi le développement des jeunes du Rocket ne sera pas affecté

Mario Langlois, du 98.5 Sports, s’est entretenu avec le verbomoteur par excellence du Québec, Joël Bouchard. Le pilote du Rocket de Laval parle tellement avec toute sa passion que c’est impossible de ne pas être hypnotisé par son discours. C’est à la suite de l’annulation officielle des activités de la Ligue américaine que Bouchard a offert des entrevues partout au Québec.

Bouchard a précisé d’entrée de jeu que sa job est de s’assurer que tous les gars sont prêts et il aurait été confortable de revenir avec un bon niveau de forme de ses joueurs… si les activités avaient repris. Au sujet de cette pause, il s’est empressé de souligner que les directives du Canadien étaient claires : retournez chez vous. Bouchard n’a pas pénétré la Place Bell depuis puisqu’il considère qu’il n’a pas besoin d’y aller et surtout, par respect pour le processus de confinement. Il aime que les joueurs écoutent les directives qu’il met en place, donc il écoute celles du Canadien.

Toujours aussi captivant.
(Crédit: Capture d’écran TVA Sports)

Bouchard s’est également confié au sujet de ses joueurs et leur développement. Les jeunes de cette année ne manqueront pas de millage, selon lui. Le coach considère que tout le monde avait trouvé sa ligne de croisière avant l’arrêt. Tout le monde assimilait le plan de match et était à son summum comme joueur de hockey. Les jeunes ont vécu beaucoup d’adversité cette année et dans tout ça, ils ont fini par trouver leur place. Tout est tombé en place, de dire Bouchard, après avoir travaillé pendant des semaines.

« On a eu assez de chaque situation cette année pour que les gars apprennent et qu’ils aient un bagage. » – Bouchard

Le pilote en chef a également parlé de Jesperi Kotkaniemi, un joueur rempli de potentiel, selon ses dires. Dès qu’il est arrivé dans l’environnement du Rocket, Bouchard a pris le temps de discuter avec lui, tout en lui expliquant certains aspects du jeu, sans le dénaturer. Le Canadien ne veut pas lui enlever sa créativité, mais on veut qu’il réalise certains ajustements. C’est pour cette raison que le Rocket le met dans des rôles importants. Bref, Bouchard a été très encouragé par le joueur et son attitude exemplaire.

KK avait besoin de la Ligue américaine (où tu pratiques plus), et il le savait. Toutefois, ses skills sont uniques et Bouchard s’est tenu de préciser qu’il n’a jamais vu cela en deux ans, ce qui démontre le talent et le potentiel du jeune homme.

PLUS DE NOUVELLES