Voici l’heure juste au sujet de Jesperi Kotkaniemi

Quatre joueurs sélectionnés après Jesperi Kotkaniemi, lors de l’encan de 2018, performent davantage en ce début de campagne 2019-20. Depuis l’amorce de cette saison, Quinn Hughes (7e), Brady Tkachuk (4e), Joel Farabee (14e) et Barrett Hayton (5e) ont plus de points que Kotkaniemi. Pour ce qui est d’Andrei Svechnikov (2e) et Rasmus Dahlin (1er), les deux joueurs offrent des prouesses à la hauteur de leur sélection.

Hughes, le frère aîné de Jack, a déjà emmagasiné 12 points en 17 rencontres et il est en train de se forger le rôle d’acteur principal à la ligne bleue des Canucks de Vancouver. Du côté des Canes, Svechnikov détient un rôle de premier plan au sein du groupe d’attaquants. Alors que le 3e choix au total de ce repêchage, il est question ici de KK, figure toujours sur la liste des éclopés pour une blessure à l’aine.

Le Finlandais soulève quelques questionnements depuis la fin de parcours 2018-19. Claude Julien l’a rayé de la formation à quelques reprises, indiquant que son poulain était fatigué. Le problème, selon le numéro 15 lui-même, il n’était pas fatigué. Bref, on lui a suggéré de prendre en masse musculaire et de prendre des « forces » pendant la saison estivale. Il est donc débarqué en septembre dernier avec 16 livres en plus et quelques muscles plus gonflés. Les attentes étaient donc élevées… Mais au final, il n’a rien cassé, il a connu un calendrier préparatoire catastrophique, il a été incapable de s’imposer à la régulière et aujourd’hui, il traîne toujours à l’infirmerie.

Plusieurs personnes se questionnent désormais puisqu’il a affirmé être prêt la semaine dernière, il a d’ailleurs accompagné l’équipe lors du voyage à Philadelphie, mais son nom apparaît toujours sur la liste des blessés. Selon Guy Boucher, via le podcast On Jase, il n’y a pas d’histoire à écrire ici : un joueur dit toujours qu’il est prêt, qu’il se sent prêt, même s’il n’a pas encore jasé avec le médecin. Un joueur est toujours prêt à jouer, ça fait partie de son ADN.

Au final, le dossier KK n’est pas nébuleux et il est étudié quotidiennement. Il reviendra au jeu lorsque le médecin lui flashera la lumière verte.

PLUS DE NOUVELLES