Vincent Lecavalier est actuellement dans le « war room » montréalais (à Brossard)

L’état-major montréalais s’est réuni à Brossard hier. Et tout le monde est également réuni depuis ce matin au Complexe Bell.

Jeff Gorton, Kent Hughes, John Sedgwick, Martin Lapointe, Nick Bobrov… tous les gens importants sont dans le war room actuellement.

Et selon Renaud Lavoie, Vincent Lecavalier participe également à ces deux jours d’intense travail en personne. Après avoir accompli quelques missions spéciales durant les dernières semaines, Lecavalier aidera la nouvelle direction à prendre les bonnes décisions aujourd’hui.

Est-ce qu’il profitera de son passage à Montréal pour rencontrer les médias?

Assistera-t-il au match de ce soir au Centre Bell?

Qu’est-ce que le Canadien va faire aujourd’hui?
Même si Kent Hughes a lui-même indiqué ne pas être en mode vente de feu présentement, quelques morceaux pourraient tout de même partir d’ici 15h00.

Selon Pierre LeBrun, il faudra surtout surveiller trois dossiers montréalais aujourd’hui.

1. Artturi Lehkonen : Kent Hughes ne cherche pas activement à échanger Lehkonen. Par contre, plusieurs équipes continuent de s’essayer sur Artturi Lehkonen. Au bon prix (élevé), Lehkonen pourrait quitter… mais en date d’hier soir, cette offre-là n’avait pas été déposée sur la table de Kent Hughes.

Aux dernières nouvelles, le CH était 50-50 quant à l’idée d’échanger Lehkonen selon LeBrun.

L’idée de le garder et le lui soumettre une prolongation de contrat durant l’été serait attrayante aux yeux de la nouvelle direction montréalaise. D’autres joueurs sous contrat devraient toutefois plier bagage (durant l’été).


2. Shea Weber : Oui, le Canadien chercherait à échanger le contrat de Shea Weber… mais Pierre LeBrun indique que ce genre de transaction-là se produit généralement durant l’été, et non au deadline. Il n’y a rien qui presse à ce niveau-là présentement.

3. Brett Kulak : Le CH n’a pas l’intention de donner Brett Kulak simplement parce qu’il sera admissible à l’autonomie complète cet été.

Le Canadien aime Brett Kulak (autant sur la glace que dans le vestiaire) et jonglerait avec l’idée de lui soumettre un nouveau contrat. Un peu comme avec Lehkonen…

Le problème avec Kulak, c’est qu’il sera UFA et non RFA… et le perdre pour rien durant l’entre-saison ne fitterait pas du tout avec le plan actuel du duo Hughes – Gorton.

Il y a trois jours, le clan Kulak et le Canadien n’avaient toujours pas entamé de discussions.

À noter que selon les plus récentes informations disponibles, le Canadien serait à la recherche d’un choix de deuxième ronde (ou d’un espoir de qualité) en retour de Kulak.

Kulak touche un salaire annuel de 2,2 millions $ actuellement, comptant pour 1,85 million $ sur la masse salariale du Canadien.

Le Canadien peut conserver une partie du salaire de trois joueurs échangés. Une seule de ces places-là est occupée présentement : Ben Chiarot.

Rappelons que les joueurs possédant encore une ou plusieurs années de contrat seront davantage échangeables durant l’entre-saison (s’ils le sont). Drouin, Armia, Gallagher, Hoffman, Petry, Dvorak, etc.

PLUS DE NOUVELLES