Victor Mete et Brady Tkachuk ont (encore) pris leur revanche face au CH

C’était pourtant écrit partout en grosses lettres : Attention! Danger! Match piège à éviter!

Le Canadien est tout de même tomber dans le piège, s’inclinant par la marque de 5 à 1 face à sa bête noire ontarienne.

Après trois performances excitantes, divertissantes et revigorantes pour le Canadien, le club était dû pour disputer un mauvais match (du début à la fin, dixit Dominique Ducharme).

Je ne sais même pas s’il y a assez de doigts dans une main pour compter les joueurs qui méritent la note de passage suite à leur rencontre d’hier soir.

Bref, un match à oublier… il y en a des comme ça. Les jeunes n’ont pas su maintenir la cadence, les vétérans sont fatigués et l’absence de plusieurs joueurs importants commence à se faire sentir. On dirait qu’il n’y a rien qui fonctionnait hier soir!

On jette le tape aux poubelles et on tourne la page le plus rapidement possible.

Qu’est-ce que je retiens de ce triste spectacle?

1. Jesperi Kotkaniemi a été l’attaquant le moins utilisé hier chez le Canadien : seulement 11:18. KK était de retour au centre après avoir été muté à l’aile gauche quelque temps. Il a été blanchi de la feuille de pointage et il a terminé son match à moins-2. Il n’a pas récolté un seul point lors de ses huit derniers matchs et n’a pas trouvé le fond du filet durant ses 20 dernières parties. Non, sa place n’est pas assurée pour le premier match des séries, si deux attaquants blessés reviennent au jeu. Ce sera entre Jake Evans et lui.

Kotkaniemi a eu des chances de marquer hier soir. Il doit être plus « clutch » et il doit décocher plus rapidement.

2. Jake Evans a connu un deuxième match très moyen de suite. Qui est le vrai Evans? Celui qui était sensationnel durant quatre, cinq parties ou celui que l’on voit depuis deux, trois jours?

3. Brady Tkachuk s’est encore une fois amusé face au Canadien, l’équipe lui a tourné le dos lors du repêchage 2018. Son but et sa célébration ont fait mal à certains.


4. Il ne s’est pas décerné beaucoup de pénalités (trois) durant la rencontre et aucune équipe n’a su inscrire un but en power play.

5. Josh Anderson traverse une période creuse. Il n’a pas récolté un seul point lors de ses huit dernières parties. Hier, il a terminé la soirée à moins-2. Se réveillera-t-il à temps pour les playoffs?

6. Jon Merrill a été le défenseur le moins utilisé par Luke Richardson hier (16:35), commettant plusieurs erreurs de toutes sortes. Victor Mete a quant à lui été le défenseur le plus utilisé chez les Sens (23:48). En fait, Mete a été davantage utilisé que tous les défenseurs montréalais aussi. Les Sénateurs ont fait un très bon move en le réclamant au ballottage. Quant au CH, était-ce vraiment nécessaire de le donner afin d’aller chercher Merrill et Gustafsson?

7. On aurait dit que les Montréalais étaient incapables de donner leur effort maximum. Leur cohésion et leur exécution n’étaient tout simplement pas au rendez-vous. Est-ce que les gars se sont assis sur leur place quasi confirmée en séries, oubliant la course pour la troisième position de la division Nord?

8. Eric Staal a poursuivi sa disette, terminant un neuvième match consécutif sans s’inscrire à la feuille de pointage. Il n’a que deux points en 18 rencontres chez le Canadien, affichant un différentiel de moins-11.

9. Jeff Petry a créé de belles choses en début de rencontre. Maudit qu’il est confiant avec la rondelle ces jours-ci, lui. Espérons qu’il sera aussi confiant en séries, malgré le possible retour de Shea Weber.


10. On n’a pas beaucoup vu Cole Caufield hier soir. Pourtant, on aurait été en droit de s’attendre à une bonne performance de sa part. L’adversaire était de calibre inférieur et Caufield était bercé par la confiance de ses deux derniers matchs. Les quatre derniers matchs dicteront la présence ou non du jeune ailier américain en séries. Son tir est extrêmement dangereux, on l’a encore vu en début de rencontre… il doit trouver le moyen d’en décocher de façon régulière. Et il doit prouver son utilité à 5 contre 5 et en avantage numérique. Il n’y aura pas de 3 contre 3 une fois en séries.

Surtout que la défensive adverse eétait de calibre à peine supérieure au calibre de la Ligue américaine hier soir…

11. Le CH n’a pas été en mesure de signer une quatrième victoire consécutive. Pas grave! L’important, c’est de ne pas se mettre à aligner les défaites dès ce soir.

12. Michael Frolik n’a pas été le plus mauvais attaquant de l’équipe hier soir. Ce n’est pas nécessairement une bonne nouvelle…

13. Jake Allen a connu un (très) rare mauvais départ. Il a accordé trop de retours de lancers et (cinq buts), multipliant aussi les sorties hasardeuses. Ça arrive.

14. Le set play qui a mené au but de Joel Edmundson était tout simplement magnifique. Je ne sais pas si c’est Dominique Ducharme ou Joël Bouchard qui était derrière ce jeu-là, mais chapeau! La permutation Toffoli – Edmundson a complètement décontenancé la défensive des Sénateurs. Et Suzuki, en remportant la mise au jeu, a récolté un point dans un septième match consécutif (11).

15. Joel Armia n’a pas été mauvais, distribuant pas moins de cinq mises en échec durant la rencontre.

16. Deux points pour le DJ des Sens. Pas D.J. Smith le coach, là… le disc jockey! Quoi que…

17. Corey Perry semble manquer de jus un peu. Il demeure hargneux, mais semble manquer d’énergie ou de détermination depuis quelque temps. Un petit repos ne lui ferait pas de tort à mon avis…

18. Phillip Danault, Ben Chiarot, Brett Kulak et Alexander Romanov ont tous connu des hauts et des bas durant la partie. Un match inégal, disons-le ainsi…

19. Le Canadien n’a pas mené souvent lors de ses cinq derniers matchs.

Jeudi chez le Canadien

Les Jets ont consolidé – ou sécurisé, si vous préférez – la quatrième place du Canadien dans le Nord. De tous les côtés!

En battant les Flames, les Jets se sont éloignés à deux points (et l’avantage dans les bris d’égalité) du CH….

Tout en éliminant pratiquement les Flames de la course aux séries. Un petit point ce soir pour le Tricolore et il confirmera sa place en playoffs, éliminant du même coup la troupe de Darryl Sutter. Bref, le prochain point du CH – ou le prochain point laissé sur la table par les Flames – qualifiera les Montréalais pour les séries éliminatoires.

(Crédit: NHL.com)

Marc Bergevin et Geoff Molson avaient des attentes et des standards élevés cette année. Ils souhaitaient voir leur équipe dominer et entrer de force en séries. Ils devront plutôt se contenter de la bonne vieille stratégie : être une équipe moyenne qui parvient à se classer pour le tournoi printanier… et ensuite espérer puisque tout peut arriver une fois en séries.

Le Canadien a ce matin 99,5 % de probabilités de prolonger sa saison après ses quatre derniers matchs (en sept jours). C’est 199 chances sur 200, ça. Bref, ce n’est qu’un formalité.

Et tout pointe plus que jamais vers un affrontement face aux Maple Leafs. Ça tombe bien, le match de ce soir et celui de samedi seront justement face à ces Leafs. #Prélude #BcpDeBleusEnMai

Puisque le Canadien a volé vers Toronto en début de nuit et qu’il a deux matchs en deux jours à l’horaire, il ne s’entraînera pas ce matin. Seuls quelques spares/blessés pourraient chausser les patins.

Il sera intéressant de voir si…

1. Cayden Primeau obtiendra son troisième départ de la saison (dans la LNH)?

2. Dominique Ducharme osera habiller Victor Mete Erik Gustafsson pour remplacer Jon Merrill (ou Alexander Romanov)?

3. Tomas Tatar sera de retour, à la place de Michael Frolik? Tatar ne s’est toutefois pas entraîné de façon régulière avec l’équipe depuis un bon moment déjà…

4. Alex Belzile sera rappelé d’urgence pour donner du repos à un vétéran comme Corey Perry ou Eric Staal? La convention collective le permet.

Belzile apporterait des jambes fraîches (et nécessaires) à l’équipe, non? Il pourrait aussi remplacer Michael Frolik sur la quatrième unité.

À noter que Carey Price devrait théoriquement – s’il ne ressent pas de nouveaux symptômes post-commotion – chausser son équipement complet ce matin à Brossard. Ira-t-il comme prévu rejoindre l’équipe à Toronto demain ou samedi? Je n’en suis pas aussi certain, sachant qu’il a retardé son retour sur la patinoire de 24 heures, hier… et qu’il ne peut pas prendre de vol commercial pour rejoindre l’équipe.

Les chances de le voir en uniforme samedi dans la Ville Reine sont donc TRÈS minces. Lundi ou mercredi face aux Oilers au Centre Bell? Ça se peut.

Dominique Ducharme rencontrera les médias vers 17h00 aujourd’hui afin de nous informer sur la formation qu’il utilisera ce soir. Modifiera-t-il son alignement suite à la défaite et au manque de conviction de ses troupes hier soir?

Espérons un meilleur spectacle ce soir à 19h00 (sur RDS). Parviendra-t-on à museler Alex Galchenyuk Auston Matthews? Le CH ne montre qu’une fiche de 2-5-1 face aux Maple Leafs cette saison.

PLUS DE NOUVELLES