Une septième défaite de suite pour le Canadien

L’objectif du Canadien pour le match de cet après-midi était simple : ne pas perdre. Il fallait s’assurer de limiter le plus possible l’offensive adverse pour ne pas, encore une fois, accorder un nombre astronomique de buts.

Pour ce faire, c’est Keith Kinkaid qui avait la tâche de freiner l’adversaire. Notons aussi la présence de Gustav Olofsson dans l’alignement.

En première période, le Canadien a ouvert la marque grâce à un but de Joel Armia. Laissez-moi toutefois être plus clair : après seulement 19 secondes de jeu, Brian Elliott a offert un véritable cadeau à l’attaquant du Canadien.

Et on va se le dire : le Canadien avait besoin d’un cadeau du genre.

Au cours de cette première période, le Canadien n’a limité ses adversaires qu’à sept petits tirs. Ultimement, c’est ce qui est à retenir de cette période-là.

En deuxième période, le Canadien a poursuivi sur sa lancée, soit de limiter les Flyers. Il a même placé pas moins de 20 tirs au but… mais a vu les visiteurs égaler la marque.

Heureusement, à l’image de Devils plus tôt cette semaine, le Canadien a rapidement créé l’égalité. Tomas Tatar s’en est chargé, lui qui avait les deux pieds dans la zone payante.

Puisque le hockey du Canadien est intrigant depuis peu, les Flyers ont créé l’égalité quelques secondes plus tard.

Le CH a donc retraité au vestiaire sans tirer de l’arrière pour une deuxième période de suite. Bravo.

Cependant, 90 secondes plus tard, l’égalité était rompue.

Heureusement, l’avantage numérique de l’équipe s’est levé via le bâton de Tomas Tatar. Notez la belle passe de Nick Suzuki, qui se définit de plus en plus comme un excellent passeur.

Les deux équipes ont par la suite joué pour aller chercher un point – et on ne peut pas vraiment blâmer les hommes de Claude Julien sur celle-là.

En prolongation, les Flyers n’ont pas mis beaucoup de temps avant de se sauver avec la victoire. Ivan Provorov est l’auteur du (magnifique) dernier filet du match.

Marque finale : 4-3 Philadelphie.

Le prochain match du Canadien aura lieu demain soir. Le CH sera à Boston et le match aura lieu à 19 heures.

Prolongation

– Voici les recruteurs qui étaient présents au Centre Bell.

– En deux supériorités numériques, les Flyers n’ont rien produit.

– Une autre preuve que l’efficacité défensive est à la base des insuccès de l’équipe récemment.

– Le Canadien a-t-il été chanceux sur celle-là?

– À suivre…

– Belle performance de Cale Fleury.

– Claude Julien a voulu donner beaucoup de temps de jeu à ses meilleurs défenseurs.

– À ne pas oublier.

PLUS DE NOUVELLES