Une question légitime au sujet des adjoints de Max Pacioretty

Le retour de Tomas Plekanec au sein du groupe est-il une bonne chose? Soyons honnêtes, que vous l’aimiez ou non, il demeure un vétéran qui cadre vraiment dans l’attitude que recherche Marc Bergevin. Un athlète très fier qui travaille comme un forcené à tous les entraînements de l’équipe. Le numéro 14 ne se pogne pas le derrière et ce type d’attitude démontre l’exemple aux jeunes joueurs qui se greffent à l’organisation. D’autant plus qu’avec un contrat moins lucratif que le dernier, plus personne n’est en droit de chialer au sujet des dollars qu’il empoche. Il a accepté moins d’argent pour revenir à Montréal, donc levons-lui notre couvre-chef.

Au poste de 3e ou 4e centre, à s’occuper des mises en jeu importantes et des désavantages numériques, est-ce que l’on peut réellement chialer contre ça? Ne venez pas me dire qu’il prend la place d’un jeune au centre, le Canadien n’a aucun espoir prêt à remplir ce rôle et la profondeur de cette ligne de centre n’est pas tellement rayonnante. Pleky, qu’on l’aime ou non, est une bonne signature de Marc Bergevin dans les circonstances. Mais la question qui tue à son sujet : Retrouvera-t-il un « A » sur son chandail?

https://twitter.com/Tino919Radio/status/1014575122483736580

Lors de son départ vers les Maple Leafs le 25 février dernier, personne n’a pris sa place comme adjoint au capitaine puisque Brendan Gallagher et Shea Weber agissaient aussi comme assistant. Donc le Canadien a décidé de n’ajouter personne malgré le départ du col roulé. Bref, le Canadien a souvent « roulé » avec quatre adjoints. Cette équipe se sert d’un groupe de leaders pour mener la barque, ce qui pourrait pousser Marc Bergevin a ramener quatre adjoints pour Max Pacioretty, dont Tomas Plekanec. Si Patch quitte, le capitaine pourrait devenir Shea Weber, avec comme adjoint Gallagher et Plekanec.

Au final, Pleky de retour, avec un accord juste, ce sera bénéfique pour les jeunes de ce groupe puisque de l’attitude, il en a, lui. Même s’il semble s’effacer en séries éliminatoires, ça ne l’empêche pas d’être un vrai professionnel et un exemple au sein de son environnement.

PLUS DE NOUVELLES