Une poussée tardive procure au Canadien une deuxième victoire

Après avoir lancé sa saison à l’aide d’une victoire face aux Devils, le Canadien était de passage au Nouveau-Brunswick afin de faire face aux Panthers. L’équipe était présente à Bathurst puisque l’aréna de Renous, la ville qui a gagné le concours Kraft Hockeyville, n’est pas adapté pour y recevoir un match de la LNH.

Pour l’occasion, voici l’alignement que le Canadien a déployé.

Dès la première période, les deux formations ont démontré que l’esprit d’équipe est au rendez-vous en ce début de camp d’entraînement puisque les deux premiers filets du match ont été marqués via de beaux jeux d’équipe.

Matthew Peca a tout d’abord mis la touche finale à une superbe pièce de jeu afin d’ouvrir la marque après à peine cinq minutes.

Il a par la suite vu l’excellent Evgenii Dadonov déjouer Charlie Lindgren à la suite d’un superbe jeu de Jonathan Huberdeau.

Ce n’était certainement pas les gens de Bathurst qui allaient s’en plaindre.

Jeff Petry s’est par la suite inspiré du but de Shea Weber lundi dernier pour redonner une avance d’un but au Tricolore. il est à noter que Jake Evans était placé dans la zone payante, ce qui a sans doute aidé un brin son défenseur.

La deuxième période a notamment démontré que le Canadien aura à travailler sur un aspect qui a fait défaut la saison dernière : son avantage numérique. Si les hommes de Claude Julien avaient parfois l’air désemparés avec l’avantage d’un homme, ce n’était pas le cas des Panthers, qui ont répliqué au but de Jeff Petry grâce à une belle pièce de jeu en avantage numérique.

Après un beau but de Jonathan Huberdeau (un joueur qui a passé quelques années au Nouveau-Brunswick alors qu’il jouait pour les Sea Dogs), le Canadien a répliqué coup sur coup grâce à Riley Barber et à Alex Belzile.

Il faut mentionner le fait qu’Alex Belzile, âgé de 28 ans, n’en était seulement qu’à son deuxième match préparatoire dans la LNH. Il était très impliqué et son beau but en désavantage numérique le démontre. Et quelle passe de Poehling.

En tenant le coup, le Canadien a donc mis la main sur une victoire de 4-3. Il s’agit d’une deuxième victoire en autant de matchs depuis le début du calendrier préparatoire.

Le prochain match du Canadien aura lieu demain soir, contre ces mêmes Panthers.

Prolongation

– Un aspect négatif qui a retenu l’attention sur le coup, c’est cette mise en échec encaissée par Ryan Poehling. Il a eu de la difficulté à se relever, mais est heureusement revenu dans le match en troisième période.

– Cale Fleury a aussi compris l’enjeu.

– Roberto Luongo, un ancien du Titan qui a gagné la Coupe du Président à Bathurst en 1999, était aussi de passage en Acadie.

– Charlie Lindgren n’a pas mal paru. Il a parfois eu à se distinguer.

– Saviez-vous que les joueurs ne peuvent maintenant plus jouer si leur casque n’est pas sur leur tête? Vous le savez maintenant si vous avez vu cette séquence impliquant Ben Chiarot.

PLUS DE NOUVELLES