Une pluie d’éloges pour Kaiden Guhle

Plusieurs fleurs ont été lancées (avec raison) à Christian Dvorak, Jonathan Drouin et Josh Anderson depuis hier soir.

Michael Pezzetta a aussi reçu son lot de bons commentaires suite à sa soirée (énergique) de deux buts.

Mais il y a un joueur que plusieurs semblent avoir oublié dans leurs félicitations : Kaiden Guhle. Il aurait facilement pu se mériter une étoile lui aussi.

Guhle, choix de premier tour du Tricolore en 2020 (16e au total), a été le joueur le plus utilisé des deux équipes hier soir. Plus-1, quatre mises en échec, un tir au but, deux tirs bloqués et 23:44 de temps de glace…

Guhle avait déjà reçu les éloges d’André Tourigny, de Simon « le Snake » Boisvert et de Louis Robitaille avant le début du camp… mais voilà qu’il fait écarquiller plusieurs paires de yeux depuis quelques jours. Non, Norman, Guhle n’est pas un Hal Gill en devenir

Dominique Ducharme a parlé de Guhle comme étant un gars calme et confiant (de la bonne façon) après la rencontre…

David Savard a dit de Guhle qu’il était un gars mature et prêt envers qui il était d’être un mentor

On peut lire une partie de leurs commentaires au sujet de Guhle ici.

Patrice Brisebois a confié ce matin sur les ondes du 91,9 Sports qu’il adorait Guhle, que celui-ci se comportait comme un vétéran et qu’on allait l’avoir longtemps à Montréal.

Ai-je besoin de vous rappeler que Guhle n’a que 19 ans?


Anthony Martineau l’a comparé à un Darnell Nurse encore meilleur défensivement après la partie

Anthony Marcotte? À Adam Foote

Jonathan Bernier du Journal de Montréal s’est dit impressionné par le jeune défenseur

Simon-Olivier Lorange et Guillaume Lefrançois aussi

Et maintenant, la question à 1 000 $ : est-ce que Kaiden Guhle a de réelles chances d’amorcer la saison à Montréal?

Si l’on tente de lire entre les lignes lorsque le coach parle, disons qu’il ne faut pas trop retenir notre souffle.

Aussi bon Guhle puisse-t-il être, Dominique Ducharme comprend qu’il est risqué de faire graduer un jeune trop tôt. Par contre, jamais un joueur n’est arrivé trop tard dans la meilleure ligue au monde. Il nous la répète souvent celle-ci (et il a raison de le faire).

Tout indique donc que Guhle ira acquérir – après avoir été retranché tardivement du camp du CH – plus de maturité, d’expérience et de bagage hockey dans la WHL et avec Équipe Canada Junior. Rappel : il est le candidat #1 pour porter le « C » durant les fêtes…

Soyons patients avec Guhle, observons-le d’ici la fin du camp alors qu’il affrontera de meilleurs joueurs… mais donnons-lui tout de même une autre année dans le junior. À pareille date l’an prochain, il se battra réellement pour une place dans l’alignement du Canadien… un alignement dont il fera partie durant plusieurs années!

À noter que Guhle n’a disputé que cinq matchs en 2020-21 (trois avec le Rocket et deux dans la WHL) suite à une blessure au poignet. Il pourra jouer beaucoup de hockey cet automne/hiver/printemps.

Il faut apprendre des histoires Kotkaniemi vs Suzuki…

Puisqu’il est question de Guhle, espérons que le tir qu’il a bloqué en troisième période hier ne lui aura pas laissé une vilaine blessure.

PLUS DE NOUVELLES