Une municipalité de la Mauricie a manqué de classe et a ridiculisé Carey Price

Ces temps-ci, tout le monde est d’avis que Carey Price a fait preuve de courage en allant chercher de l’aide pour son problème de consommation. Le gardien du Canadien s’est attiré des commentaires positifs de la part de tout le monde et c’est normal.

Tout le monde? Non. Une petite municipalité de la Mauricie résiste encore et toujours à l’envahisseur au progrès.

À Notre Dame du Mont Carmel, une ville d’un peu plus de 5000 habitants de la Mauricie, la personne en charge des réseaux sociaux (ou du moins celle en charge de leur plus récente publication) a jugé bon de niaiser Carey Price avec un humour de ti-coune.

Jugez par vous-même.

(Crédit: Capture d’écran : Facebook)

En gros, là-bas, il y a un avis d’ébullition d’eau qui prend plus de temps que prévu à régler. Et ils en ont profité pour ridiculiser le processus par lequel Carey Price est passé récemment – et qu’il continue de suivre.

Et quand je dis « ils », je ne vise pas tout le monde. Je vise ceux qui ont pensé à publier ça… et ceux qui ont trouvé ça drôle. Parce que oui, il y en a qui n’ont pas compris qu’on ne peut pas rire de tout.

Il y a des liens dans le message entre la situation de Price et celle de l’eau en Mauricie. Quand on parle de processus anormalement long, de ne pas avoir de résultats concluants, de « lignes pour enlever le méchant » ou d’impatience, ce sont des références à la situation du gardien.

Drainer les lignes, ça s’applique dans un problème de consommation aussi.

Les mots « Comme Carey Price, dès que notre problème de substance sera réglé, nous allons vous aviser. » et l’image, où Price mentionne qu’il y a des substances dans l’eau grâce à un montage photo digne de ce que je pouvais faire en quatrième année, sont la goutte qui fait déborder le vase.

Ça prend un cal*ss de génie pour penser à ça, n’est-ce pas?

Un peu comme dans le cas de Caufield, qui s’est fait intimider par une équipe pro, on s’attend à plus de la part d’une organisation quelconque.

Une société avance toujours à la vitesse des plus lents et cette publication-là en est la preuve. Il reste encore du chemin à faire.

En rafale

– Un ouvrage que j’ai hâte de lire.

– Dale Weise est fâché contre les Blackhawks. [DH]

– Logique.

– Bonne chance à lui.

– Voilà un joueur convoité.

PLUS DE NOUVELLES