Une jeune femme de 19 ans a fait tourner les têtes au pré-camp du Beast de Brampton

On vous rapportait le 8 juin dernier que le Beast de Brampton (le club-école du club-école du Canadien) allait tenir un pré-camp ouvert à tout le monde du 27 au 30 juillet. Vous n’aviez qu’à débourser 295 $ plus taxes pour pouvoir participer à toutes les activités… Dont de nombreux matchs intra équipe.

Eh bien, ce n’était pas un mensonge! Ce camp était vraiment ouvert à tout le monde (et c’est tant mieux).

Une demoiselle du nom de Rachel Dickinson s’est inscrite… Puis pointée au pré-camp.

Originaire du Wisconsin et âgée de seulement 19 ans, Dickinson est devenue la première femme à participer à ce type de camp chez le Beast. Cool!

Mais ce n’est pas tout!

Dickinson a appris à patiner à un très jeune âge… Mais elle ne s’est mise au hockey qu’à 17 ans! Oui, oui… Vous avez bien lu!

2 ans plus tard, elle participait à un camp pro… Masculin!

Un pied de nez aux parents qui mettent de la pression sur leur enfant de 8 ou 9 ans pour qu’il performe tout de suite dans le sport qu’il pratique…

Dickinson se dit passionnée par le hockey (une chose qui n’est plus toujours le cas chez ceux et celles qui pratiquent ce sport depuis l’âge de 4 ou 5 ans). C’est un billet gratuit pour assister à un match de la Ligue Américaine qui a poussé Dickinson à s’inscrire au hockey sur glace!

On aurait pu croire que le jeu physique du hockey masculin (full contact) aurait pu ralentir et intimider la jeune joueuse, mais non! Elle a distribué de gros hits et ne s’est pas gênée pour aller là où ça brassait après les sifflets. Pas mal pour une joueuse à la ligne bleue…

« Found patrolling the blue line, Dickinson wasn’t afraid to go for the big hit and didn’t shy away from stirring the pot during stoppages in play. »

Les chances de la voir se tailler un poste avec le Beast sont minces, mais la principale intéressée ne semble pas trop s’en faire avec ça. Elle voulait essayer quelque chose de spécial/différent et elle l’a fait.

Et le Beast a réussi à faire parler de lui (pour de bonnes raisons) en même temps!

Un excellent coup marketing… Qui me rappelle le Lightning et Manon Rhéaume à l’époque!

PLUS DE NOUVELLES