Un vétéran parle d’un vote complet des joueurs (pour le retour)

Depuis que le hockey a appuyé sur « play » afin d’ouvrir sa phase 2, on a vu une dizaine de cas (des joueurs qui ont testé positif à la COVID-19), dont plusieurs à Tampa et en Arizona (incluant Auston Matthews, qui habite à Scottsdale s’il n’est pas à Toronto). Depuis ces épisodes, on aperçoit plusieurs inquiétudes et questionnements au sujet de cet éventuel retour au jeu vers la fin du mois d’août. Ce retour potentiel a été voté à l’unanimité par les représentants des joueurs de chacune des équipes, donc ce ne sont pas les 600 quelques joueurs qui sont passés au vote.

Bref, avec cette vague de tests positifs, c’est à se demander si le retour aura réellement lieu, même si le soccer en Europe a eu un parcours similaire lors de la reprise de ses activités. Pour revenir aux joueurs de la LNH, je vous rappelle que plusieurs de ceux-ci ont livré leur mécontentement quant à un retour au jeu. Les gars craignent pour leur sécurité, évidemment. Puis, ce n’est pas seulement quelques joueurs qui sont frustrés de ce scénario, selon ce qui circule à travers les branches.

« Les gars ne sont pas contents. C’est pourquoi nous ferions mieux d’avoir un vote complet des joueurs et pas seulement un vote du conseil d’administration. » – un joueur de la LNH

Ce joueur anonyme en question a également déclaré vendredi dernier que les tests positifs étaient une confirmation supplémentaire que la LNH allait peut-être trop vite avec son calendrier. Pour ce vétéran, la Ligue nationale a mis la charrue devant les boeufs avec cette fameuse phase 2, où plusieurs cas positifs devraient continuer de s’enchaîner. Mais Donald Fehr ne permettra pas un vote de tous les joueurs puisque plusieurs ne veulent pas jouer et c’est fort probablement pour cette raison que la LNH essayera peut-être d’étouffer certains tests.

C’est simple, de plus en plus de joueurs sont troublés de recommencer à jouer au hockey à travers une situation qui n’est pas encore réglée. T’sais, ce n’est sûrement pas pour le plaisir que des événements de 2021 commencent à se repousser à 2022…

Monsieur Bettman, que ferez-vous?

PLUS DE NOUVELLES