Un tout premier coup de circuit a (finalement) été frappé en 2020

Attention, attention : nous avons un fait saillant à vous présenter. Ce n’est pas une reprise, ni une simulation ou même un souvenir. C’est un vrai fait saillant.

La CPBL (Chinese Professional Baseball League) a repris ses activités au cours de la fin de semaine après un petit camp d’entraînement. C’est au cours de l’un de ces matchs-là qu’un tout premier coup de circuit professionel a été frappé au cours de l’année – et même de la décennie, si vous voulez rendre ça plus dramatique.

La CPBL est une ligue chinoise, mais toutes les équipes sont situées à Taïwan, une île qui appartient à la Chine. Les matchs sont bien évidemment joués à huis clos, ce qui donne une ambiance particulière.

Il faut dire que là-bas, la situation de la COVID-19 est beaucoup moins problématique qu’aux États-Unis, là où le virus prend de l’importance. D’importantes mesures ont été adoptées rapidement, ce qui a permis de garder les écoles ouvertes et les milieux de travail accessibles.

Malgré tout, peu de mesures de protections sont prises dans le cadre des matchs de baseball. Les joueurs ne portent pas un masque dans leur visage, ils sont tous ensemble dans le dugout et ils n’hésitent pas à se toucher les mains pour se féliciter. Eh ben.

Et c’est d’ailleurs là-bas que l’idée de placer des robots-partisans dans les estrades a été avancée, mais ce match-là était à huis clos.

Parce que ce n’est pas un sport de contact, le baseball est plus propice à reprendre du service à moyen terme, mais ce n’est toutefois pas partout en Asie où la situation permet de tenir des matchs de balle. Par exemple, le Japon a déclaré l’état d’urgence récemment, ce qui pourrait empêcher la MLB d’aller jouer là-bas.

Il faut dire que c’était une idée farfelue à la base.

Bref, voilà un peu d’espoir et, même si c’est weird de voir une longue balle être frappée sans personne pour cueillir l’offrande du frappeur, nous voilà avec du sport en avril 2020 (outre le soccer qui a lieu à quelques endroits dans le monde). C’est mieux que rien, non?

PLUS DE NOUVELLES