Un Rocket en difficulté perd de précieux soldats

Hier soir, alors que le Canadien livrait un duel sans merci aux Sénateurs au Centre Bell, les deux clubs-écoles des formations respectives s’affrontaient, à Belleville. Malheureusement, le Rocket n’a pu prendre exemple de son club ferme en échappant la rencontre, en prolongation.

Sylvain Lefebvre peine à imiter son collègue, Claude Julien, en relevant la barque de ses hommes. Pour une première fois en carrière, le pilote du Rocket pourrait encaisser une septième défaite consécutive, vendredi.

Disons que certains ajustements seront plus faciles à apporter que d’autres… À quoi pouvait bien penser Daniel Audette à cet instant!

Mais bon. Un jeu ne fait pas foi d’un talent ni d’une saison entière. L’organisation doit tout de même juger que le fils de Donald apporte une bonne dose d’offensive en osant échanger plus tôt aujourd’hui son centre le plus productif.

Ce n’est pas comme si Holland avait été monnayé contre une vedette offensive : Adam Cracknell, de 6 ans son ainé, n’a amassé que 3 points dans les ligues mineures depuis le lancement de la campagne. Encore là, il ne faudrait pas parier sur un long séjour du nouveau venu à Laval…

Dorénavant, le Rocket adoptera vraisemblablement une identité similaire à celle du CH : la défensive devra supporter les gardiens de but qui devront exceller, compensant alors une offensive déficiente.

En théorie, il n’est pas impossible que cette philosophie permette à l’équipe d’obtenir sa part de succès. Après tout, c’est clairement entre les poteaux où le nouveau club-école possède le plus de profondeur.

D’ailleurs, le retour en force de Carey Price ne plait certainement pas à tous : Zachary Fucale écope, complétant un retour forcé dans la Ligue de la côte est. Michael McNiven demeurera donc à Laval.

Pas de panique pour le Lavallois : apparemment, il ne faut pas croire que ce renvoi soit permanent.

Est-ce vraiment rassurant pour Fucale? À son retour de Brampton, il y aura toujours deux gardiens le devançant dans la hiérarchie de l’équipe. La situation ne s’améliorera certainement pas lorsque Alvaro Montoya retrouvera la forme…

Peut-on s’attendre à une transaction? Apparemment, ça jase beaucoup dans la LNH…

Il ne faut pas oublier que le Canadien peut désormais profiter de la proximité de ses espoirs. Si deux parties en deux soirs sont disputées à Montréal, rien n’empêche que Charlie Lindgren soit rappelé, l’instant d’une soirée afin de disputer une partie au Centre Bell.

La seule certitude que l’on a présentement, c’est qu’il semble y avoir beaucoup d’improvisation à Laval.

À quel moment comprendra-t-on qu’un entraineur qui n’est ni apte à amener sa formation à la victoire, ni à former la relève n’est pas d’une grande utilité?

PLUS DE NOUVELLES