Un patron de Red Bull (F1) a voulu infecter ses pilotes de la COVID-19

Quoi? Est-ce une joke ridicule ou un article afin d’attirer les clics? Pas du tout puisque c’est une réalité. Helmut Marko, l’un des dirigeants de l’écurie Red Bull Racing en Formule 1, a voulu infecter ses pilotes de la COVID-19 afin de les immuniser. Son but était d’organiser un camp afin que ceux-ci deviennent atteints de ce virus puissant. Oui, ils sont en excellente santé, mais on ne sait pas comment répond le virus lorsqu’il se retrouve à l’intérieur de nous. Chaque personne affectée le vit différemment.

Évidemment, cette idée n’a pas été très bien accueillie, et avec raison. Marko n’a jamais caché son mécontentement envers le confinement imposé par le gouvernement autrichien, trouvant cela trop drastique. Il a vivement critiqué cette décision précisant que les « gens acceptent aussi facilement de tout prendre sur eux ». Donc, pour lui, le fait de réunir ses pilotes pour leur injecter ce virus, incluant tous les jeunes pilotes en développement, était complètement logique. De la folie, vous voulez dire!

Je vous rappelle qu’à cause de cette pandémie, la saison de F1 est retardée de plusieurs semaines, alors que les Grands Prix de Barheïn, du Vietnam, de Chine, des Pays-Bas, d’Espagne et d’Azerbaïdjan seront reportés à une date ultérieure. Dans le cas de celui de Monaco, l’un des plus captivants, et l’Australie, ils ont été jetés aux oubliettes. Les patrons de la F1 semblent viser le 14 juin comme date, soit le Grand Prix du Canada, mais la nouvelle consigne du Gouvernement canadien nous porte à croire que ce ne sera pas le cas.

Je me demande si Marc Bergevin ou Geoff Molson ont vu cette idée farfelue leur traverser l’esprit pendant une seconde? Je demeure persuadé que ce n’est pas le cas parce que ce type de pensée est somme toute préhistorique.

PLUS DE NOUVELLES