betgrw

Un journaliste sportif nommé assistant-DG en pleine crise de la COVID-19

La KHL fait bien souvent les choses de façon différente que la LNH. Oui, elle s’inspire du circuit Bettman afin de tenter de se positionner comme étant la deuxième meilleure ligue au monde, mais plusieurs de ses décisions ont de quoi surprendre les Nord-Américains.

Le mois dernier, l’Avtomobilist de Yekaterinburg a nommé Bill Peters à titre d’entraîneur-chef… après que celui-ci ait été écorché de tous les côtés dans le monde de la LNH pour ses méthodes au mieux discutables.

Ce matin, l’Avangard Omsk, cette équipe qui doit jouer à des centaines de kilomètres de chez elle en raison du piètre état de son aréna, a nommé un journaliste/reporter à titre d’assistant DG. Igor Eronko, le gars derrière plusieurs scoops au niveau de la LNH au cours des dernières années, agira effectivement sous la responsabilité du DG Vladimir Chalaïev avec l’Avangard.

Oui, il sera au-dessus de Bob Hartley (coach) dans la structure de l’organisation.

Eronko est jeune – à peine plus vieux que John Chayka et Kyle Dubas – et il est extrêmement populaire en Russie. En 2018, il s’est mérité le titre de meilleur journaliste attitré à la couverture de la KHL.

Il se dit heureux de pouvoir essayer de travailler de l’autre côté dans le monde du hockey.

«En tant que journaliste, j’ai activement étudié littéralement tout ce qui est directement lié au hockey. J’ai étudié le matériel pédagogique et j’ai beaucoup parlé avec des formateurs. Et dans de nombreuses entrevues, j’étais beaucoup plus intéressé par les moments purement hockey que, disons, les positions de vie des joueurs de hockey.» – Igor Eronko

Eronko a confié que ce n’était pas la première fois qu’il était approché par une équipe de la KHL, mais qu’il sent pour la première fois prêt à relever ce défi.

Félicitations Igor! Je suis ravi de voir une bonne et jeune tête de hockey respectée obtenir une telle opportunité.

À noter qu’Eronko n’a pas joué la game. Après la révolution des stats avancées, sera-t-il le précurseur d’une révolution journalistique à l’intérieur des organisations de sport? J’en doute… mais bon, si c’est le cas, j’enverrai mon CV à Marc Bergevin.

Même si je crois qu’il se fera un plaisir de le passer à la déchiqueteuse.

On jase là… mais cette nomination, c’est comme si le CH avait nommé Renaud Lavoie ou Stéphane Langdeau avait été nommé assistant-DG chez le Canadien.

Maudit que ça ferait toute une nouvelle virale, ça!

PLUS DE NOUVELLES