Un journaliste californien lie le Canadien à Marc-Édouard Vlasic

On se répète beaucoup depuis deux trois ans, mais le Canadien est à la recherche d’un défenseur gaucher pour jouer sur le top quatre, aux côtés de Shea Weber. C’est probablement le secret le moins bien gardé au Québec…

Claude Julien a quelque peu placé Victor Mete et Marc Bergevin dans une position inconfortable hier matin en indiquant à la presse qu’il faisait avec ce qu’il avait et que l’organisation cherche (encore) un défenseur gaucher.

Elliotte Friedman a aussi indiqué que le CH était à la recherche d’un défenseur gaucher hier midi… allant même jusqu’à soupçonner Marc Bergevin d’avoir observé Juuso Riikola récemment.

Il n’en fallait pas tant à Kevin Kurz, journaliste attitré à la couverture des Sharks depuis 2011, pour lier le Canadien à Marc-Édouard Vlasic.

Le défenseur montréalais de 32 ans serait-il une bonne option à la gauche de Shea Weber? Vlasic et Weber ne sont-ils pas trop défensifs (et pas assez mobiles/rapides) pour jouer ensemble sur la première paire d’une équipe en 2019?

Peut-être… mais en même temps, Vlasic se voudrait tout un upgrade sur Mete.

Par contre, Vlasic possède encore six ans et neuf mois de contrat… à un cap hit de 7 millions $. Il possède aussi une clause de non-mouvement complète présentement et je suis loin d’être convaincu qu’il ait envie de venir jouer dans la jungle montréalaise.

Quant à Marc Bergevin, est-il vraiment intéressé à aller chercher un défenseur qui a déjà 32 ans et qui n’a pas récolté un seul point encore cette saison (en sept matchs)?

Un défenseur qui est passé de 48 à 35 points, puis à 32, puis à 25 depuis 2015.

Un défenseur qui affiche un différentiel de moins-8, soit le troisième pire de toute la LNH ce matin…

Un défenseur qui terminera son actuel contrat à presque 40 ans…

Hum

Quoique Vlasic patine toujours sur la première paire des Sharks (aux côtés de Brent Burns). Il doit en réparer, des erreurs défensives…

Et vous, croyez-vous qu’aller chercher Marc-Édouard Vlasic serait une bonne idée en 2019? Ne vivrait-on pas un peu trop dans le passé avec un tel move?

Est-ce que Vlasic pourrait encore apporter beaucoup au Canadien, et ce, durant près de sept ans encore? Parce que c’est d’un premier défenseur gaucher dont a besoin le Canadien présentement, pas d’un troisième.

À noter que Sean Burke, dépisteur professionnel pour l’organisation montréalaise, aurait assisté à trois des six matchs des Sharks depuis le début de la saison.

Le Canadien n’a bien évidemment pas assez de place sous le plafond salarial pour accueillir Vlasic aujourd’hui. Cependant, un ou deux contrats prendraient assurément la route de la Californie dans un éventuel troc. Alzner? Peut-être?

Ceci dit, les chances de voir Vlasic débarquer à Montréal à court terme sont TRÈS minces.

PLUS DE NOUVELLES