Un gardien invité au camp des recrues du CH n’a pas pu entrer au Canada (encore)

Les 27 joueurs invités au camp des recrues du Canadien ont passé, passent ou passeront aujourd’hui leurs examens physiques et médicaux. Demain, ils sauteront sur la patinoire pour la première journée d’entraînement sur la glace, sous les ordres du nouvel entraîneur-chef du Rocket Jean-François Houle.

J’ai écrit 27 parce que le Canadien a lui-même mentionné 27 dans son communiqué officiel le weekend dernier. Par contre, il faudra peut-être plutôt parler de 26 joueurs et non 27. Pourquoi? Parce que’Ivan Zhigalov, l’un des trois gardiens invités au camp (avec Joe Vrbetic et Alexis Gravel), n’a toujours pas été en mesure de se rendre au Canada.

Selon les informations de Jérôme Gaudreau du journal La Tribute, le gardien de but biélorusse du Phoenix de Sherbrooke pourrait même rater le camp des recrues au complet si rien ne se règle rapidement.

Zhigalov est un jeune gardien de but de 18 ans qui a été repêché en première ronde (7e au total) par le Phoenix de Sherbrooke. Il mesure 6’3 et il a représenté sa nation lors des championnats U18 l’an dernier. Il devait vivre un rêve cette semaine en participant au camp des recrues d’une équipe de la LNH, avant de se rendre à celui du Phoenix (LHJMQ).

Stéphane Julien, l’entraîneur-chef du Phoenix, a confirmé que son nouveau gardien de but était toujours en Biélorussie comme plusieurs autres de ses compatriotes. Il espère que tout se réglera au cours des prochains jours et que ce dernier sera en mesure de participer au camp du Phoenix.

Chose quasi certaine, Zhigalov ne devrait pas être en mesure de porter l’uniforme du Canadien d’ici le 21 septembre.

« Il n’est pas encore parti et il y a une série de mesures à respecter et de tests à passer avant de partir et à son arrivée. Un camp des recrues, ça ne dure pas des semaines non plus. On me dit que le dossier est en attente et que l’immigration a tous les papiers nécessaires en main pour délivrer un visa. C’est une question de bureaucratie. » – Stéphane Julien à Jérome Gaudreai de La Tribune.

Politique, COVID-19, bureaucratie, paperasse? Voir un jeune ne pas être en mesure de vivre une partie de son rêve demeure tout de même déplorable.

On ne sait toujours pas si le Canadien est parvenu à remplacer Zhigalov ou s’il devra dealer avec seulement deux gardiens de but pour la totalité de son camp des recrues.

À noter que Jesperi Kotkaniemi n’a toujours pas pu se rendre aux États-Unis lui non plus. Selon Sara Civ, qui suit les activités des Hurricanes, un problème de visa serait également en cause dans le cas du Finlandais.

Par contre, Kotkaniemi a dû changer de pays de travail il y a quelques jours à peine…

En rafale

– Les Lions commencent à prendre vie (même si les joueurs portent encore leurs anciennes culottes et paires de bas).

– Le fils de Shayne Corson a d’ailleurs été charmé par le projet des Lions.

– Le Groupe CH souhaite mettre l’emphase sur le respect et les consentement. Il y a fort à parier que cette initiative est en lien (partiel, au moins) avec la sélection de Logan Mailloux.

– La moitié des équipes de la LNH exigeront le passeport vaccinal à leurs partisans (pour l’instant). [HFeed]

– Quel brain freeze!

– Des membres de l’état-major du CF Montréal doivent se promener avec un ou des gardes du corps. [JDM]

PLUS DE NOUVELLES