Un exécutif (anonyme) de la LNH tire à boulets rouges sur le parcours du CH en séries l’an dernier

L’été dernier, le Canadien de Montréal a fait vivre de très beaux moments aux Québécois. En retard 1-3 dans sa série de première ronde face aux Maple Leafs, la troupe de Dominique Ducharme avait trouvé le moyen de renverser la vapeur et elle s’était rendue jusqu’en finale de la Coupe Stanley, où elle a malheureusement été déclassée par le Lightning de Tampa Bay.

Or, il n’en demeure pas moins que malgré la défaite, le parcours en séries du CH avait ramené un peu de bonheur au sein de la population. Après des mois difficiles en raison de la COVID-19, le fait de pouvoir se changer les idées grâce au hockey avait été bénéfique.

Mais selon un exécutif (anonyme) de la LNH, la COVID-19 est peut-être ce qui a justement permis ce parcours en séries de la part du Canadien. En fait, il affirme que sans la pandémie, il n’y avait aucune chance que ce groupe-là se rende en finale.

Même chose pour les Stars de Dallas un an plus tôt, soit dit en passant.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Breakers (@nhlbreakers)

En gros, ce que cet exécutif (anonyme) affirme, c’est que le parcours du CH (et des Stars) n’a eu lieu qu’en raison d’une saison incomplète et d’un parcours en séries causé par des facteurs externes. En gros, tout ça résulterait de la chance, tout simplement.

Ce que cet exécutif semble cependant oublier, c’est que peu importe la qualité de ton équipe, il faut tout de même un peu de chance pour qu’une équipe atteigne la finale de la Coupe Stanley. La plupart du temps, c’est l’équipe qui prend feu au bon moment qui a cette chance, pas forcément la meilleure équipe.

Le CH de 2020-21 n’était pas la meilleure équipe de la ligue, loin de là. Dans un contexte normal avec les divisions régulières, il n’aurait peut-être pas fait les séries, c’est vrai. Cependant, il ne pouvait pas changer les règles en place et il a composé avec celles-ci.

À la limite, la remontée contre les Maple Leafs était un brin chanceuse. Or, le CH était la meilleure équipe dans sa série face aux Jets et dans celle face aux Golden Knights. Carey Price était au sommet de son art, le top-4 défensif était très difficile à affronter et le support offensif était suffisant.

Bref, arrêtons de discréditer de tels efforts collectifs, tant celui du CH que celui des Stars un an plus tôt. Les équipes ont peut-être profité de conditions un brin avantageuses pour elles, mais elles n’ont pas volé leur place pour autant. Et arrêtez de mettre ça sur le dos de la chance seulement, c’est le cas pour la quasi-totalité des équipes qui atteignent la finale.

En Rafale

– Gary Bettman, qui est présentement à l’aréna des Hurricanes, sera présent aux funérailles de Guy Lafleur demain. Et à regarder son horaire pour la semaine, il passera pas mal de temps dans un avion.

– En effet.

– Le CH renoncera fort probablement aux droits de Jacob Olofsson dans les prochaines semaines. Rappelons qu’il avait été un choix de deuxième ronde en 2018.

– Une séquence très impressionnante.

– Un (cinquième?) parcours de la dernière chance pour les Penguins en séries?

– En effet.

PLUS DE NOUVELLES