Un centre suisse serait dans la mire du CH

Mon instinct d’être optimiste me pousse à chercher une lueur de positivisme dans ce chapitre obscur de l’histoire du Canadien de Montréal…

Puisque le présent ne m’apporte pas beaucoup d’inspiration à sujet, parlons de l’avenir. De la possibilité de voir l’organisation accomplir une tâche à laquelle elle a failli cet été : acquérir un centre.

Des recruteurs du Tricolore épieraient étroitement un centre droitier âgé de 25 ans évoluant au sein du CP Berne du nom de Gaëtan Haas.

Le Suisse mesurant 5’11 et pesant 176 livres produit au meilleur rythme de sa carrière actuellement, ayant amassé 21 points en 22 parties. Reconnu pour sa vitesse, il serait un passeur d’exception apte à piloter un avantage numérique depuis la pointe. Le francophone serait employé à toutes les sauces par son entraineur, où ses habiletés défensives et son intensité seraient mises à profit.

Vous remarquerez l’emploi du conditionnel au cœur de ma description… Difficile de vous rapporter des faits lorsque je n’ai jamais eu la chance de voir un joueur dans le feu de l’action! Il ne serait pas sage de s’emballer face à certains ouï-dire et faits saillants de la sorte…

Mise en garde importante ici : connaitre un certain succès au niveau professionnel en Suisse n’amène aucune garantie en vue d’un succès potentiel en Amérique du Nord. Le style de jeu y étant pratiqué est davantage basé sur les habiletés individuelles et l’offensive. À titre d’exemple, Andrew Ebbett et Marco Arcobello, deux joueurs n’ayant su s’accrocher à leur emploi dans la LNH, produisent actuellement à un rythme plus important que Haas, au sein de la même formation.

Il sera donc intéressant d’admirer Haas aux Jeux olympiques ainsi qu’au Championnat du monde de hockey, où le calibre de jeu sera vraisemblablement plus relevé.

La direction du Canadien osera-t-elle se soumettre aux demandes du Suisse, qui n’accepterait que de traverser l’Atlantique qu’avec un contrat à un volet en poche? Permettez-moi d’en douter…

Reste à voir si les Flames de Calgary, qui épieraient également le centre, oseront prendre ce pari.

PLUS DE NOUVELLES