Tyler Pitlick obtient un essai professionnel avec les Blues

Quand le Canadien a échangé Tyler Toffoli aux Flames de Calgary en février dernier, il a mis la main sur Emil Heineman et deux choix (dont un choix de première ronde), mais également sur Tyler Pitlick. Ceci dit, ce dernier n’était clairement pas le gros élément de la formation : il était surtout là à des fins salariales et pour que le CH ait quelqu’un pour dépanner jusqu’à la fin de la saison.

Il aura finalement fallu attendre plusieurs semaines avant de voir Pitlick en action, et au final, il aura inscrit un but et trois points en 14 matchs dans l’uniforme du Tricolore. Il n’a pas fait gagner de matchs à l’équipe, mais il n’en a pas fait perdre non plus.

Ceci dit, Pitlick n’a pas signé de nouveau contrat avec le CH, si bien qu’il est devenu joueur autonome cet été. Et finalement, il n’a toujours pas de pacte, mais il a au moins obtenu quelque chose : un essai professionnel avec les Blues.

Ainsi, Pitlick aura la chance d’essayer de se tailler un poste au sein de l’organisation des Blues. Il y aura du monde devant lui, certes, mais il pourrait tout de même obtenir un rôle de 13e attaquant ou un poste avec le club-école des Blues.

Pour être franc avec vous, au début de l’été, ça ne m’aurait pas dérangé si le CH avait voulu lui offrir un pacte d’un an au salaire minimum. Après tout, il aurait pu continuer de jouer avec son cousin Rem et dans un rôle de 13e attaquant, il n’est pas une nuisance. Ceci dit, le fait qu’Evgenii Dadonov, Kirby Dach et Sean Monahan se soient amenés à Montréal a fait en sorte qu’il aurait été loin dans la hiérarchie.

Après tout, à l’heure actuelle, Michael Pezzetta risque de se retrouver au ballottage avant le début de la saison (s’il n’y a pas une pluie de blessés) en raison d’un surplus d’attaquants. Pitlick n’avait donc pas vraiment de chances de se tailler un poste avec le CH, même celui de 13e attaquant.

D’ailleurs, parlant d’essai professionnel, James Neal (qui a justement passé la dernière saison dans l’organisation des Blues) en a lui aussi obtenu un aujourd’hui, lui qui prendra part au camp d’entraînement des Blue Jackets.

Clairement, donc, les attaquants de soutien expérimentés commencent à se trouver des essais professionnels un peu partout dans le circuit Bettman. Est-ce que Mathieu Perreault, toujours sans contrat, pourrait les imiter sous peu? Peut-être bien.

Bref, une nouvelle chance pour Pitlick et pour Neal, et on leur souhaite de se tailler une place dans le circuit Bettman. À eux de prouver leur valeur, maintenant.

En rafale

– Effectivement.

– Revirement de situation : Ismaël Koné demeurerait à Montréal en fin de compte.

– Bien fait.

PLUS DE NOUVELLES