betgrw

« Tu es f*cking mort! » : le geste disgracieux (et inacceptable) d’un joueur de la OHL

Connaissez-vous Alex Assadourian? On parle ici d’un joueur des IceDogs de Niagara dans la OHL, lui qui est âgé de 18 ans et qui porte un A sur son chandail pour son équipe, qui est au dernier rang du classement de la ligue avec une fiche de 12-27-6.

Depuis le début de la saison, il a récolté 18 points en 28 matchs.

Pourquoi je vous parle de ce joueur-là aujourd’hui? En fait, c’est parce que dans les derniers jours, Assadourian a fait parler de lui en raison d’une suspension d’une durée indéfinie dans la OHL.

Souvent, une telle suspension vient après un geste assez grave… et en effet, c’est ce qui est arrivé.

Dans un match face aux Frontenacs de Kingston vendredi dernier, la marque était de 10-0 en faveur de ces derniers, et ça a brassé un brin en fin de match, alors qu’Assadourian a écopé d’une pénalité pour double-échec.

Or, une fois rendu au banc, il a regardé un joueur des Frontenacs, Luke McNamara… et tout en feignant de se lacérer le cou, il lui a lancé ceci :

Tu es f*cking mort!

TVA Sports en jasait un peu plus tôt aujourd’hui, mais clairement, c’est un geste complètement inacceptable qui n’a pas sa place dans le hockey. Je ne sais pas combien de temps durera la suspension du kid, mais on parle carrément d’une menace de mort ici.

Peu importe l’intensité du moment, c’est quelque chose qui n’est absolument pas justifiable. Je veux bien croire que la lourde défaite et la tension entre McNamara et lui sont des facteurs aggravants, mais il demeure responsable de ses actions en tout temps.

Les IceDogs n’ont pas donné de mise à jour au sujet d’Assadourian depuis l’incident, mais on peut penser que ça prendra encore un bon moment avant de le revoir en uniforme.

J’espère au moins que ce sera un moment d’apprentissage pour le jeune, parce qu’il a vraiment dépassé la ligne là-dessus.

En rafale

C’était presque assuré hier après-midi, mais c’est maintenant officiel.

– Wow!

– On peut le comprendre.

– On parle d’une pause de quelques mois, le temps de laisser le service de police conclure son enquête.

– Même à 36 ans, Sidney Crosby est encore exceptionnel.

– L’action du jour au ballottage.

PLUS DE NOUVELLES