Trevor Letowski a refusé d’autres offres que celle du Canadien

Lorsque Dominique Ducharme a pris la relève de Claude Julien l’an dernier – et qu’Alex Burrows est venu remplacer Kirk Muller en même temps -, le Canadien s’est retrouvé avec un adjoint en moins dans l’organisation. Deux départs et une arrivée seulement…

Il y avait donc un gars de moins derrière le banc… et Sean Burke a même été appelé en renfort à quelques reprises.

Ce n’est que durant l’été où Marc Bergevin a embauché un nouvel adjoint pour seconder son entraîneur-chef (dont le titre par intérim a aussi été retiré). Ducharme a été confirmé le 13 juillet et Trevor Letowksi a été contacté entre le 14 et le 21 juillet si l’on se fie à cet article de Marc-Antoine Godin dans The Athletic. On avait donc un plan clair chez le Canadien et Letowski était vraisemblablement l’homme au sommet de la liste de Bergevin et Ducharme.

Letowski a confié que c’est Ducharme lui-même qui l’a contacté. Ducharme et Letowski ont travaillé ensemble chez Hockey Canada (Équipe Canada Junior) à deux reprises dans le passé.

Letowski adore le génie, l’intensité, la confiance et le calme de son nouvel (et ancien) entraîneur-chef.

Marc-Antoine Godin a aussi indiqué dans son article que quelques jours après l’appel de Ducharme pour sonder son intérêt, Marc Bergevin l’a contacté afin de lui offrir formellement un contrat.

Letowski a disputé 616 matchs dans la LNH et il n’avait pas nécessairement l’ambition d’y revenir pour coacher. Il a eu quelques opportunités de faire le saut derrière le banc d’une équipe professionnelle dans le passé, mais il les a toujours refusées. Cette fois, cette offre du Canadien était un no-brainer à ses yeux.

Rappelons que Letowski était entraîneur-chef à Windsor (OHL), un emploi qu’il a aussi occupé avant à Sarnia.

Avec Letowski, Richardson, Raymond et Burrows a ses côtés, Dominique Ducharme peut maintenant dire qu’il a SON équipe d’entraîneurs avec lui.

Letowski jouera pour Ducharme un rôle qui ressemblera beaucoup à celui que ce dernier jouait sous les ordres de Claude Julien. Il a la réputation d’être un passionné qui est très bon avec les jeunes et il héritera de plusieurs missions spéciales et réflexions à apporter.

Il a laissé sa femme et ses deux filles à Windsor en Ontario et il s’est installé seul dans une tour du centre-ville montréalais cette semaine (à quelques pas du Centre Bell). Il ne s’est pas retrouvé derrière un banc depuis 18 mois puisque la OHL n’a jamais repris ses activités depuis le début de la pandémie.

Si vous souhaitez en apprendre davantage sur le nouvel entraîneur-adjoint du CH, je vous invite vraiment à cliquer ICI.

En rafale

– Non, les Maple Leafs l’ont jamais eu l’intention réelle de faire l’acquisition de P.K. Subban (et de son contrat) cet été. Peut-être l’été prochain, alors qu’il sera joueur autonome sans restriction?

– Je pense que ça veut dire ce que ça veut dire…

– Le Kraken prend vie et existe.

– Craig Berube s’attend à ce que Vladimir Tarasenko se comporte comme tous ses autres joueurs.

PLUS DE NOUVELLES