Trevor Timmins parait soudainement bien grâce à deux raisons particulières

C’est hier soir que le tournoi estival du Championnat mondial junior s’est conclu, avec un affrontement Canada – États-Unis.

Durant cet événement, deux espoirs repêchés par le Tricolore en juin dernier, Ryan Poehling et Joni Ikonen, ont utilisé cette vitrine pour démontrer ce dont ils sont capables et ils n’ont pas déçu.

Pour conclure la journée, Poehling a eu une autre belle performance avec une fiche d’un but et une passe.

Le collègue Kevin Malenfant a pondu un très bon texte sur le centre américain plus tôt cette semaine. Depuis, Poehling a poursuivi son bon travail et à faire parler de lui pour les bonnes raisons.

Pas pour rien que les Blackhawks l’avaient dans leur mire!

Quant à Joni Ikonen, il s’est imposé comme le leader chez les Finlandais avec un tour du chapeau face à la Suède.

Lorsque le CH a sélectionné Ikonen au 58e rang en juin, plusieurs observateurs ont souligné qu’il pourrait bien s’agir d’une excellente prise de la part de Trevor Timmins. Le Finlandais n’a pas fait mentir ceux-ci dans les derniers jours et il s’est attiré les éloges de son entraîneur.

Quelques matchs internationaux ne font pas une carrière, mais il faut admettre que Ryan Poehling et Joni Ikonen, de par leurs performances au tournoi estival du Championnat mondial junior, font bien paraître Trevor Timmins, qui pourrait bien avoir déniché des espoirs de qualité à ajouter dans la relève de son équipe.

PLUS DE NOUVELLES