Tim Peel est forcé de prendre sa retraite un mois plus tôt que prévu

Un arbitre se doit d’être impartial, de ne pas avoir de parti pris.

Par définition, il se veut une personne neutre désignée pour juger, trancher un différend ou s’assurer que les règles soient suivies.

Si l’on se fie à cette définition, Tim Peel n’est donc pas un arbitre. Ou du moins, il n’est pas un bon arbitre.

Hier soir, Peel a décerné une pénalité mineure à l’attaquant des Predators Viktor Arvidsson alors que sur la séquence, on pouvait difficilement comprendre ce qui lui était reproché (avoir fait trébucher Jon Merrill). Voyez par vous-mêmes.

Le problème, c’est que Tim Peel portait un micro et qu’on l’a entendu dire ceci après avoir sifflé la pénalité sur les ondes du réseau Fox Predators :

« Ce n’était pas grand chose, mais je voulais décerné une fuc*ing pénalité contre Nashville tôt en (deuxième période) [ou plus tôt durant la rencontre]. » – Tim Peel

Même l’équipe de description des Red Wings n’en revenait pas de voir un tel geste être appelé par Peel!

Embarrasant

La honte

De nombreux qualificatifs ont été utilisés pour décrier cette situation.

Certains blâment le réseaux de télé pour avoir malencontreusement diffusé les commentaires de Peel… mais le problème n’est pas là. Le problème, c’est l’attitude de Peel, un arbitre qui devrait à la base être impartial et juste. Pas malléable et désireux de gérer le match.

Tout ça nous rappelle les commentaires de Brendan Gallagher qui, il y a quelques jours à peine, s’était permis de dire que l’arbitrage était gênant et que les arbitres étaient les pires.

Gallagher est détesté des officiels et on lui décerne souvent plusieurs pénalités discutables.

Après avoir entendu les commentaires de Tim Peel hier soir, comment ne pas se dire que certains officiels veulent juste trouver une occasion de décerner une fuc*ing pénalité à Gallagher?

Rappelons que les officiels lors des matchs du Canadien sont toujours les mêmes ou presque cette année, avec la frontière fermée et la quarantaine obligatoire au Canada.

Au final, Tim Peel n’aura pas réussi à faire mal aux Preds, qui l’ont emporté par la marque de 2 à 0. Sa tentative d’influencer la rencontre n’aura pas fonctionné.

Le directeur des opérations hockey de la LNH Colin Campbell a confié tard hier soir que la LNH menait actuellement une enquête. Il n’a pas voulu commenter l’incident et nous devrons donc attendre avant de connaître la position de la LNH.

J’ai comme l’impression que Tim Peel vient d’exacerber la confiance fragile qu’ont les joueurs et les entraîneurs envers les officiels. Non, la LNH n’avait pas besoin de ça…

Surtout qu’elle souhaite miser davantage sur les paris sportifs. Se dira-t-on constamment que tel ou tel arbitre favorise telle ou telle équipe?

À moins qu’elle soit derrière ce concept d’égaliser les punitions et qu’au final, elle aurait juste aimer ne pas se faire prendre?

MISE À JOUR – Tim Peel, un arbitre d’expérience, a été congédié il y a quelques minutes à peine. En fait, la LNH ne l’embauchera plus pour officier ses matchs, si vous être du genre à jouer sur les mots.

La LNH n’avait pas vraiment le choix. Elle tenait à défendre son intégrité et à maintenir un niveau de confiance élevé envers son produit. J’espère qu’il s’agit là d’un premier pas vers de réels changements au niveau l’arbitrage dans la LNH. À noter que Peel devait prendre sa retraite après le 24 avril, date de son dernier match. #MauvaiseFin

« Il n’y a aucune justification à ses commentaires, peu importe le contexte ou son intention. »

Peel n’en était (vraiment) pas à ses premiers faux pas à titre d’arbitre dans la LNH. En tant que partisans du Canadien, on en sait quelque chose…

PLUS DE NOUVELLES