betgrw

Statistiques avancées : Caufield ne marque plus à l’aide de son tir sur réception

Malgré sa petite taille, Cole Caufield a été sélectionné au 15e rang lors du repêchage de l’année 2019.

Pourquoi?

Parce qu’il est un marqueur de buts hors pair.

On le voit depuis son arrivée à Montréal : Caufield aime mettre la rondelle au fond du filet, comme en témoignent ses 70 réussites en l’espace de 173 parties (saison régulière).

L’Américain adore utiliser son arme pour faire mal à l’adversaire et ce qui lui permet de connaître du succès, c’est le fait qu’il est capable de marquer des buts de toutes les façons possibles.

Par contre…

Depuis le début de la saison, on remarque une baisse notable dans les buts qu’il a inscrits à l’aide de son tir sur réception.

Lors de la dernière saison, Caufield marquait 0.22 but par match avec son one timer

Et cette année, on parle d’une moyenne de 0.06 but par match lorsqu’il dégaine sur réception :

Est-ce parce que les autres équipes ont compris comment neutraliser le #22 du CH?

La question se pose, parce qu’on voit dans le graphique ci-haut que Caufield n’est pas le seul joueur à avoir connu une certaine baisse de régime à ce niveau-là.

C’est la même chose pour des gars comme David Pastrnak, Alex Ovechkin, Tage Thompson, Timo Meier et Victor Olofsson… Qui sont tous reconnus comme étant des vrais snipers dans la Ligue nationale. 

Cela dit, il y a une chose que je remarque en particulier dernièrement dans le jeu de Caufield.

De le voir marquer moins de buts à l’aide d’un tir sur réception ne me surprend pas tant… Parce qu’il lance moins fréquemment en avantage numérique lorsqu’il reçoit une passe directement sur le tape.

On voyait souvent le jeu auparavant où Suzuki lui faisait une passe transversale pour qu’il soit en mesure de lancer directement au filet, mais ce jeu-là est beaucoup moins utilisé depuis plusieurs matchs parce qu’on retrouve souvent Slafkovsky à « l’ancien » bureau du capitaine.

Caufield essaie plutôt de créer de l’espace et il bouge beaucoup plus en zone adverse… Pour le meilleur ou pour le pire. 

En rafale

– Go, go, go!

– Courage!

– Ça fait de belles images.

– Belle lecture sur ce qui attend le CF Montréal cette saison.

– Triste nouvelle dans le monde du sport au Québec.

PLUS DE NOUVELLES