betgrw

Soumettre Cayden Primeau au ballottage n’était pas une réelle option pour le Canadien

La pré-saison est enfin terminée. Place aux choses sérieuses… quoique chez le Canadien, ce ne sera peut-être pas aussi « sérieux » que chez l’Avalanche ou les Golden Knights, mettons.

Nick Suzuki (7 points en 4 parties), Sean Monahan (6 points en 4 parties), Josh Anderson (3 points en 3 parties) et Cole Caufield (4 points en 4 parties) sont les attaquants ayant terminé le calendrier préparatoire avec au moins 1 point par match chez le Tricolore. Presque deux points par match pour le capitaine, c’est énorme !

Martin St-Louis, Kent Hughes et Jeff Gorton ont annoncé leur première décision qui fait mal hier après-midi en soumettant le nom de Joel Armia (et celui de Gustav Lindstrom) au ballottage. On peut penser que les deux joueurs ne seront pas réclamés et qu’ils seront cédés au Rocket vers 14h00 aujourd’hui. Espérons qu’Armia ne jouera pas le porc-épic dans un party de ballounes…

Ce matin, il restait donc (au moins) deux coupures à effectuer chez des joueurs n’ayant pas à passer par le ballottage : Juraj Slafkovsky, Rafaël Harvey-Pinard, Jordan Harris, Justin Barron, Kaiden Guhle, Arber Xhekaj. Mattias Norlinder et Emil Heineman.

Je mettais mon argent – pas trop quand même – sur Heineman et un jeune défenseur. J’hésitais entre Justin Barron ou Mattias Norlinder. Ça aura finalement été Heineman et Norlinder (même si ce dernier a connu un superbe camp).

Espérons que Norlinder et Heineman seront utilisés à outrance à Laval.

On peut maintenant se demander qui jouera et qui ne jouera pas mercredi à Toronto. Ça aussi, c’est intéressant à deviner.

Je pense que Barron et Ylonen seront les joueurs de trop. We’ll see.

Mais le fait de ne pouvoir garder que deux joueurs d’extra chez les patineurs – et non trois – est une conséquence d’une autre décision : celle d’avoir conservé trois gardiens de but, de peur de perdre Cayden Primeau au ballottage.

Vous vous demandez pourquoi Kent Hughes et Jeff Gorton ont accepté d’y aller avec un ménage à trois devant le filet ? Regarder le tableau qui suit. Une image vaut 1000 mots, qu’ils disent…

(Crédit: CBS Sports)

Seul Cayden Primeau a montré des statistiques respectables durant le calendrier préparatoire : moyenne de buts alloués de 2,05 et pourcentage d’efficacité de .932. Montembeault et Allen ont tous les deux fini à 4,00 ou plus et à moins de .900, eux.

Croyez-vous que ça aurait été fair de la part de la direction de dire à Cayden Primeau : tu as été le meilleur des trois, mais on t’envoie au ballottage quand même ? Quel message est-ce que ça aurait envoyé au reste du groupe… le même jour où tu leur démontres que ne pas te forcer comme Joel Armia, ça ne passe plus à Montréal ?

Non, Cayden Primeau n’a jamais démontré qu’il était un gardien de calibre LNH jusqu’ici dans sa carrière…

Mais abandonner sur lui au début du mois d’octobre 2023, ça aurait été un peu trop vite/tôt. Imaginez si le Canadien avait soumis Primeau au ballottage et qu’il aurait perdu ses services (puisque Primeau aurait fait un Samuel Montembeault de lui-même sous d’autres cieux).

Tu devais garder Primeau avec l’équipe afin de montrer à Montembeault et Allen qu’ils doivent performer… et tu dois même trouver le moyen de lui donner des minutes dans la grande ligue. Pas juste le convaincre d’accepter d’aller jouer quelques matchs à Laval pour des fins de conditionnement dans deux ou trois semaines !

Samuel Montembeault a connu un camp difficile – il a offert quelques buts gratuits à l’adversaire – et Jake Allen a poursuivi sa régression. Il est sur une pente descendante depuis quelques années et cette glissade-là ne semble pas vouloir se terminer.

Le depth chart du CH, sans Primeau, aurait ressemblé à ceci : Allen et Montembeault à Montréal ; Dobes et Mann à Laval. Là, au moins, tu as Primeau entre les deux duos.

Sauf qu’on s’entend tous sur une chose : il s’agit de la dernière chance à Montréal pour Primeau. S’il fait bien, il parviendra peut-être à déloger un gars comme Jake Allen… ou au pire, il sera ballotté ou transigé à une autre équipe désirant miser sur lui dans la meilleure ligue au monde.

Sinon, il sera soumis au ballottage, puis probablement renvoyé à Laval (à jouer les seconds violons pour Jakub Dobes).

Finalement, on aurait peut-être dû garder Casey DeSmith. Il a quand même terminé le camp des Canucks avec de meilleures stats que Montembeault et Allen. Il aurait été parfait bon pour jouer le rôle de leader pour Jakub Dobes, non ?

It’s your time to shine, Cayden. La balle est dans ton camp. Parce qu’un ménage à trois, ça ne dure jamais éternellement. #Problème

Si jamais le Canadien en vient à tasser Jake Allen (Laval ou LTIR), il s’ajoutera à Price, Wideman, Dvorak, Edmundson, Petry, Alzner et Armia, tous des gars payés en début de campagne sans pour autant jouer pour le Canadien. Et je n’ai même pas parlé de Gallagher, qui ne livrera clairement pas la marchandise à laquelle on peut s’attendre d’un gars de 6,5 millions $ par saison !

PLUS DE NOUVELLES