Six espoirs du CH qui pourraient se retrouver au Mondial (moins de 20 ans)

Le journaliste du Journal de Montréal, Vincent Duquette, vient de publier un texte au sujet des espoirs du Canadien de Montréal qui pourraient ou devraient participer au prochain Championnat mondial des moins de 20 ans. Un nombre aussi élevé démontre que Trevor Timmins et Marc Bergevin ont bien travaillé lors des dernières années. Comment peut-on les critiquer avec la grosse besogne qu’ils ont réalisée? Je sais, il ne reste plus qu’à participer au bal printanier de façon régulière, mais ça s’en vient. Du moins, ça sent bon!

Lors du dernier championnat des Fêtes, Ryan Poehling et Alexander Romanov ont excellé avec leur pays respectif. Cayden Primeau (États-Unis) et Jesse Ylonen (Finlande) ont également été dominants pendant ce tournoi. Les Finlandais ont d’ailleurs remporté la médaille d’or en 2018-19, où Ylonen a récolté six points en sept rencontres.

Cette année, six joueurs pourraient patiner pendant ce tournoi de haut niveau qui se tiendra cette année du côté de la République tchèque (du 26 décembre au 5 janvier). Le nom de Cam Hillis mérite certes de se retrouver parmi les discussions, lui qui connaît un retour colossal à la suite d’une blessure importante la saison dernière. Il affiche tout de même 28 points en 18 rencontres cette année avec le Storm de Guelph.

Cole Caufield et Jordan Harris pourraient tous les deux représenter les États-Unis. Dans le cas de Caufield, je m’avance sans timidité : il endossera l’uniforme de son pays. Mine de rien, les USA ont besoin de ses talents de marqueur pour « catalyser » l’équipe. Dans le cas de Harris, il pourrait amorcer le tournoi comme septième défenseur et progresser durant ce parcours.

Évidemment, du côté de la Russie, Alexander Romanov sera de retour, où il tiendra le rôle de leader et de principal pilier du club. Chez les Suédois, Jacob Olofsson pourrait être ignoré à cause de son début de saison laborieux, et ce, même s’il était de l’édition dernière. Toujours chez les Suédois, Mattias Norlinder devrait certes se tailler un poste, lui qui est éblouissant et qui s’est fait qualifier de l’un des meilleurs patineurs qui a endossé l’uniforme du MODO.

Surveillons ça de près, mais une chose demeure positive, les espoirs du Canadien s’imposent et font parler d’eux cette année.

PLUS DE NOUVELLES