Andrew Shaw va bénéficier d’une saison complète avec Claude Julien

La transaction qui a fait jaser tout l’été 2016 (et toute la dernière saison), autant à Montréal que partout dans la LNH, c’est celle qui a impliqué Shea Weber et P.K. Subban.

Marc Bergevin a aussi complété deux transactions, le soir du repêchage, en troquant Lars Eller aux Capitals de Washington (en retour de deux choix de 2e ronde, un en 2017 et un en 2018) et en obtenant Andrew Shaw des Blackhawks de Chicago (en retour de deux choix de 2e ronde au repêchage de 2016).

Le fondateur du site recrutes.ca, Grant McCagg, qui est aussi un ancien dépisteur dans la LNH, est revenu sur cette soirée en faisant le bilan de ces deux transactions complétées par le DG du CH.

Son constat : en date d’aujourd’hui, Marc Bergevin s’est bien tiré d’affaire avec ces deux échanges (même si, dans les faits, c’est Alex DeBrincat qui a été repêché par les Hawks, et non Kayumov).

Une déclaration qui a fait sursauter les détracteurs d’Andrew Shaw, qui considère que le DG du Bleu-Blanc-Rouge a payé trop cher pour acquérir l’attaquant et qu’ensuite, il a signé un contrat trop cher (six ans, à 3,9 millions $) pour ce qu’il a apporté au Canadien l’an dernier.

Toutefois, McCagg a apporté des arguments qui tiennent la route dans le cas de la première année de Shaw à Montréal.

Difficile de contredire McCagg ici. Sous Michel Therrien, Shaw, qui n’a que 26 ans, a obtenu sept buts et 12 passes en 44 parties, tout en cumulant 95 minutes de punition.

D’ailleurs, son indiscipline a irrité au plus haut point Therrien le 2 février, lorsqu’une punition a coûté un but (et la victoire) face aux Flyers. L’entraineur avait alors cloué au banc l’attaquant pour tout le dernier tiers.

Lorsque Claude Julien a pris les commandes, à la mi-février, Shaw a retrouvé graduellement ses repères avec cinq buts et autant de passes en 24 parties mais, surtout, il a reçu seulement 15 minutes de punition.

Oui, Shaw a été blanchi de la feuille de pointage une fois en séries. Sa production offensive a été à l’image de son équipe : à sec.

Grant McCagg a soulevé un excellent point : Andrew Shaw va certainement bénéficier d’une saison complète sous la direction de Claude Julien, un entraîneur qui a confiance en lui et qui aime compter sur un joueur de sa trempe.

– Avec Dale Tallon de retour comme DG de l’équipe, celle-ci est (encore) transformée.

– On ne peut pas dire que Kristopher Letang a peur de la réaction des fans du Canadien!

J’avoue que sa blague m’a fait sourire et il semble que ça a bien fait rire la petite fille aussi.

– Félicitations au défenseur du Lightning Victor Hedman et à son épouse Sanna pour leur mariage.

PLUS DE NOUVELLES