Séries : Jesperi Kotkaniemi à égalité avec Crosby pour les buts marqués avant 21 ans (9)

Ah, les jeunes! 

Nous avons encore une fois eu une belle démonstration de tout le jeune talent présent au sein de l’équipe du Canadien de Montréal hier soir. Les jeunes Jesperi Kotkaniemi, Nick Suzuki et Cole Caufield ont tous fait leur part en s’inscrivant chacun au pointage et le CH peut dire merci à ce groupe de joueurs pour la victoire dans le match numéro cinq face aux Knights.

Suzuki et Caufield ont joué un grand match. Ils étaient allumés et ont été dangereux tout au long de la rencontre.

J’écoutais la radio en revenant de la brasserie pour aller chez moi après la rencontre et un des analystes de TSN a fait un commentaire que j’ai beaucoup aimé : Jesperi Kotkaniemi a joué sa meilleure partie de hockey en carrière, hier soir.

Il était partout sur la glace! Il a récolté une seule mise en échec durant un peu plus de quatorze minutes de jeu sur la glace, mais on l’a senti très impliqué dès sa première présence sur la patinoire et a délibérément été le meilleur attaquant montréalais dans le dernier match.

D’ailleurs, KK a continué sur les succès qu’il connaît en séries éliminatoires en inscrivant son neuvième filet en carrière lorsqu’il a ouvert la marque. Son but marqué lui a permis d’égaliser nul autre que Sidney Crosby pour le nombre de buts inscrits avant l’âge de 21 ans, et les deux joueurs ont réalisé l’exploit en 25 petits matchs.

Il n’y a qu’un seul joueur qui l’a fait plus rapidement, et vous aurez deviné son identité…

Ce qu’on a aussi pu remarquer dans le dernier match est que le Tricolore est pratiquement intouchable lorsqu’il marque le premier but et qu’il se forge une avance de 2 à 0. La fiche du club depuis le début des séries lorsqu’un tel scénario se produit? Dix victoires contre aucune défaite.

Cela démontre, selon moi, deux choses importantes.

– Lorsque tu donnes une avance de quelques buts à Carey Price en séries éliminatoires, la game est pratiquement terminée. Ce gars-là est pratiquement imbattable dans de telles situations depuis déjà quelques années.

– La qualité de cette équipe à garder une avance est exceptionnelle. Ils sont capables de fermer le jeu de façon assez intense, ce qui fait en sorte que l’espace devient restreint et serré pour les joueurs des Golden Knights, un club qui a l’habitude de gagner des matchs par le tempo et le rythme qu’il démontre habituellement soir après soir.

Avec la victoire d’hier soir, les chances de voir le CH accéder à la finale de la coupe Stanley grandissent de plus en plus. Ce n’est toutefois mission accomplie pour l’instant…

Les joueurs des Knights vont-ils commencer à ressentir une certaine pression? Parce qu’aux dernières nouvelles, les gars se disaient relax et sans stress. Pas certain qu’ils se sentent comme ça ce matin. 

PLUS DE NOUVELLES