Sept joueurs de la « Belarusian Extraliga » accusés de tricherie

Il y a un récit qui m’a marqué au baseball et c’est celui de Shoeless Joe Jackson, qui figure parmi le scandale des Black Sox. Ça s’est passé lors de la Série mondiale de 1919, alors que les White Sox de Chicago se sont inclinés contre les Reds de Cincinnati… À la suite de cette défaite, huit joueurs des Sox ont été accusés de perdre ce match capital volontairement. Ils ont donc été arrêtés par les autorités, sans être reconnus coupables de tricherie, mais ils ont été bannis à vie du Baseball majeur. Bref, même si Shoeless ne voulait pas le faire, il a tout de même été banni et il n’a jamais pu faire son entrée au Temple de la renommée du baseball.

On peut également ramener sur la table les paris de Pete Rose ou les scandales au niveau du tennis, mais je préfère vous déposer un dossier fraîchement sorti du four : L’IIHF a accordé plusieurs suspensions « provisoires » à quelques joueurs biélorusses et de russes puisqu’ils ont participé à un match qu’ils ont « truqué » au sein du Championnat Extraliga de Biélorussie. On parle d’un total de sept joueurs du Dinamo-Molodechno, soit Pavel Boyarchuk, Stanislav Kuchkin, Vyacheslav Lisichkin, Alexei Ivanov, Nikita Ustinenko, Sergei Sheleg et Alexander Syrei.

Mais qu’est-ce que cette brochette de joueurs a fait?

Ça s’est passé le 12 novembre 2019, alors que le Mogilyov a vaincu le Dinamo 6-5 lors d’une joute. Le lendemain, des représentants du ministère de l’Intérieur ont ouvert une enquête sur le résultat de cette joute puisque chacun des joueurs nommés ci-dessus a eu une influence sur le pointage final. Les petits tannants ont garanti la défaite de leur club en échange de cash, ce qui est totalement illégal.

Évidemment, les joueurs ont reçu une sanction pendant l’enquête puisque l’IIHF les a suspendus provisoirement de toutes les compétitions ou les activités de hockey orchestrées par l’IIHF en date du 2 juillet. Tous les cas sont actuellement étudiés afin que ceux-ci reçoivent une sanction officielle pour ce geste de nature criminel.

PLUS DE NOUVELLES