betgrw

Sean Monahan a autant de buts avec les Jets que le CH cette année

Sean Monahan était très apprécié par les partisans du Canadien de Montréal.

Bien qu’il n’ait jamais eu la chance de jouer une saison complète à Montréal, durant ses 49 premiers matchs de la saison, sous les couleurs du CH, Monahan a tout de même inscrit 13 buts et 35 points.

Ce n’est pas si mal pour un joueur qui a été donné avec un choix de première ronde. Sans parler du fait que le CH a obtenu un deuxième choix de premier tour au repêchage avec Monahan en l’échangeant aux Jets de Winnipeg le 2 février dernier.

Depuis son arrivée avec les Jets, Monahan connaît d’excellents moments.

En ce dimanche, Mony disputait son 32e match avec les couleurs des Jets, alors que ces derniers affrontaient l’Avalanche du Colorado.

Dans une victoire écrasante de 7-0, Monahan a récolté trois points, dont deux buts.

Cela porte donc son total de buts cette année à 26, soit 13 inscrits avec Montréal et 13 autres avec Winnipeg. Il compte maintenant 59 points.

Voici son deuxième but du match :

Donc, en seulement 32 matchs, soit 17 de moins qu’avec le CH, il a marqué autant de buts avec sa nouvelle équipe.

Évidemment, le fait qu’il joue avec un club bien plus garni aide beaucoup à sa production.

Il joue au centre de Tyler Toffoli ainsi que Nikolaj Ehlers.

Quand on y pense, Monahan a connu ses meilleurs moments à Montréal à l’aile de Cole Caufield et Nick Suzuki. Ces deux joueurs ne sont pas nécessairement d’un calibre inférieur à Toffoli et Ehlers.

Ce qui change beaucoup dans le cas de Monahan, c’est qu’il évolue sur une BIEN meilleure vague d’avantage numérique, aux côtés de Gabriel Vilardi, Mark Scheifele, Josh Morrissey et Kyle Connor.

Par contre, Mony ne produit pas beaucoup lors de l’attaque massive. Il n’a que cinq points avec un homme en plus sur la glace depuis son arrivée avec les Jets. Il en avait récolté 15 avec le CH.

Pourtant, il est bien mieux entouré à Winnipeg qu’à Montréal.

Il faut croire que Monahan a grandement amélioré son jeu à cinq contre cinq, car ce n’est pas l’avantage numérique qui l’a aidé à inscrire autant de buts en 17 matchs de moins.

Et si vous voulez mon avis, les buts en avantage numérique, c’est bien beau, mais sur les 60 minutes de jeu dans un match, il y a bien plus de temps disputé à cinq contre cinq. C’est donc bien plus important de performer lorsque tous les joueurs sont sur la patinoire.

PLUS DE NOUVELLES