Le scénario rêvé de Beaulieu brisé en tirs de barrage

C’était soir d’ouverture de saison pour nos Canadiens ce soir à Buffalo et soir de retrouvailles avec d’anciens coéquipiers pour l’ancien défenseur de l’équipe Nathan Beaulieu. Ce match, Beaulieu l’avait sûrement encerclé sur son calendrier et avait sûrement promis une cagnotte intéressante au coéquipier qui lui permettrait de défaire son ancien club.

De mauvaises pénalités ont tout d’abord cassé le rythme pour le Canadien alors qu’ils ont accordé deux avantages numériques coup sur coup aux hommes de Phil Housley. C’est finalement Jason Pominville qui a déjoué Carey Price d’un tir du revers qui a semblé surprendre le cerbère du CH. Un but qui fera du bien à celui qui effectue un retour dans la ville qui lui a donné sa vraie première chance dans la LNH.

Le duo Drouin-Pacioretty a ensuite fait des siennes pour une première fois cette saison alors que le talentueux québécois a servi une passe parfaite à Pacioretty qui a battu le gardien Lehner d’un tir parfait. On peut déjà commencé à voir une chimie s’installer entre les deux hommes et ça promet pour la suite.

Une première période où les équipes semblaient quelque peu s’étudier mais où l’échec avant des Sabres a semblé embêter le Tricolore par moments. Le système qu’utilisera Phil Housley devrait ressembler à celui qu’il a connu avec les Preds la saison passée. Un échec avant soutenu par les défenseurs qui patinent bien et appuient l’effort des attaquants.

À l’ouverture de la deuxième période, Jack Eichel a servi une passe parfaite à Pominville qui a à nouveau enfilé l’aiguille devant les siens. Une passe des ligues majeures de la part de Eichel qui relance Jonathan Drouin avec cette magnifique préparation. Un retour réussi pour Pominville à Buffalo qui a inscrit un doublé.

Deux vétérans, Hemsky et Pacioretty, ont pris ensuite des pénalités inutiles qui ont permis aux locaux de profiter d’un avantage de deux hommes sur le Canadien. Le gardien du Tricolore s’est montré solide pour fermer la porte aux Sabres et permettre à son équipe de demeurer dans le match qui était à ce moment à l’avantage de Buffalo.

Le trio de Plekanec-Hudon-Lehkonen a été excellent en échec avant tout au long de la soirée. Ce même Hudon qui a provoqué l’ire de Jack Eichel qui a été chassé pour des coups de bâton répétitifs au visage de celui-ci. Il a continué de générer plusieurs chances de marquer ce soir en compagnie des autres joueurs de son trio.

Victor Mete a continué sur la même note alors que son jeu lui permettra sans aucun doute de demeurer dans les bonnes grâces de son entraîneur Claude Julien. Son coup de patin, sa rapidité à effectuer les transitions vers l’attaque et ses passes précises sont une denrée trop rare chez le Canadien pour s’en passer. S’il continue de la sorte, l’essai de 9 matchs pourrait bien être obligé de se poursuivre.

Dans un match sans histoire jusqu’ici, Andrew Shaw a écopé d’une pénalité douteuse alors qu’il semble être entré en contact accidentellement avec Jason Pominville. Une punition qui n’aurait pas dû en être une!

Un avantage numérique qui a semblé réveiller… le Canadien. Effectivement, l’unité de désavantage numérique a frappé alors que le Philip Danault y est allé d’un bel effort pour déjouer un Lehner chancelant.

Alex Galchenyuk a connu un match bien ordinaire alors que ses passes manquaient souvent de vie et il mettait ses coéquipiers plus souvent qu’autrement dans l’embarras. Des tirs trop souvent bloqués de la part de l’énigmatique jeune américain.

Alors que Shea Weber a connu un match inspiré avec de nombreuses mises en échec et tirs bloqués, ses coéquipiers Jordie Benn et Mark Streit ont connu des sorties plus qu’ordinaires. Trop souvent emprisonnés dans leur territoire et chancelants en sortie de zone.

Le momentum a semblé changer d’un moment à l’autre au cours de ce match et chaque équipe a connu des moments où il a emprisonné l’équipe adverse dans son territoire. Un match qui ira jusqu’aux derniers retranchements alors que les tris de barrage ont été nécessaires.

Drouin a tout d’abord marqué pour donner les devants au CH dans cette séance de barrage. Le cerbère du Canadien a ensuite clôturé une excellente soirée en étant brillant devant les trois tireurs de l’équipe de Buffalo. Un match serré qui aurait pu pencher d’un côté comme de l’autre. Une première victoire signée Drouin.

[spacer title=’En rafale’]

– Le salaire du nouveau milieu de terrain vedette de l’Impact divulgué.

– Les Blackhawks continuent de démontrer énormément de classe envers Bryan Bickell.

– Ovechkin franchit un autre plateau important.

PLUS DE NOUVELLES