Saison lancée le 13 janvier : un joueur et un animateur télé se montrent pessimistes

La Sante publique québécoise a donné son go au Canadien afin qu’il puisse reprendre ses activités (sous de nombreuses conditions à respecter).

Il faut comprendre qu’autant LNH que l’Association des joueurs poussent très fort présentement afin de pouvoir la lancer la saison 2020-21 le 13 janvier prochain (56 matchs). On essaie de fournir un protocole de retour au jeu officiel à soumettre aux votes des gouverneurs et des joueurs le plus rapidement possible. Si ce n’est pas voté demain, ça risque de compliquer les choses.

Et beaucoup de choses restent encore à faire, nous apprenait Pierre LeBrun ce matin.

Est-ce vraiment possible de closer ça d’ici demain soir? Possible… oui! Probable? Ça commence à pencher vers le non.

Thomas Chabot s’est montré relativement pessimiste hier soir, lors de son passage à l’émission JiC sur TVA Sports.

« Bonne question. Je vais y aller avec un 5 ou un 6. » – Thomas Chabot, questionné à savoir quelles étaient les chances que la LNH reprenne ses activités à la mi-janvier.

Kris Letang, qui fait partie du comité des joueurs qui participent aux négociations, est allé encore plus loin lui, avouant à Dave Morissette (DMD) qu’il était maintenant trop tard pour penser débuter à la mi-janvier.

« Je pense qu’il est minuit et deux. » – Kris Letang, alors qu’il se faisait demander s’il était minuit moins une par Dave Morissette.

Letang est toutefois catégorique. Il a confié qu’il évaluait à 10 sur 10 les chances qu’il y ait du hockey en 2020-21. Toutefois, la saison pourrait comporter 48 matchs au lieu de 56… soit le minimum pour que la saison 2020-21 soit considérée comme étant complète aux yeux des réseaux de télé.

Les joueurs seraient ainsi payés pour 82 matchs, même si le calendrier n’en compterait que 48. Pourquoi pousser pour en jouer 56, hein?

À noter que Letang aurait aimé voir la LNH concocter un plan plus tôt cet automne, et non à la dernière minute.

Jean-Charles Lajoie, lui, a partagé son pessimisme (très) tôt ce matin sur Twitter, rappelant qu’il faut être deux pour danser et que les joueurs ne semblent pas encore avoir enfilé leur kit de danse

Lajoie a quelques minutes plus tard indiqué sur les ondes de Qub Radio (avec Benoit Dutrizac) que le hockey n’allait vraisemblablement pas revenir le 13 janvier.

On risque de prolonger ça à février…

Ou au mieux, au 20 ou au 27 janvier!

Et les partisans montréalais devront quant à eux visiblement attendre à l’automne prochain, au mieux, pour retrouver leur siège dans le Centre Bell.

Oui, il y a de la lumière au bout du tunnel… mais on n’est pas encore près de sortir de ce maudit tunnel-là, bâtard.

PLUS DE NOUVELLES