Ryan Poehling inscrit son troisième but de la saison dans une cause perdante

Après un début de saison difficile, le Rocket de Laval a quelque peu retrouvé le droit chemin… et l’a perdu à nouveau. Disons qu’il s’agit d’un parcours en dents de scie pour les hommes de Joël Bouchard, jusqu’à présent. Ce soir, le Rocket avait rendez-vous avec le Wolf Pack de Hartford (sur la route) et a joué un solide match.

Puis, l’équipe s’est effondrée en fin de match pour perdre son sixième match de la saison. Avec moins de deux minutes à jouer au match, Nick Ebert a créé l’égalité, permettant à son équipe de demeurer invaincue en temps réglementaire. Avec un but gagnant en prolongation, le Wolf Pack a porté sa fiche à 6-0-1 et infligé une autre défaite au Rocket (3-5-1).

Du côté des visiteurs, Ryan Poehling a été crédité de son troisième but de la saison. À première vue, Phil Varone a eu le crédit. Mais il est assez clair que l’espoir du Tricolore a touché au disque et les officiels lui ont donné le bon crédit quelques minutes plus tard.

L’Américain s’est d’ailleurs mérité la troisième étoile pour le seul et unique but de son club dans une défaite de 2 à 1. Il a joué ce match avec Phil Varone et Alex Belzile. 

À mentionner que Riley Barber s’est blessé lors de ce match. Il n’est pas revenu au jeu par la suite, selon Anthony Marcotte.

Il reste qu’il y a clairement un problème chez le Rocket, présentement. Pourtant, l’équipe a les outils offensifs et défensifs afin d’avoir du succès, sans que celui-ci ne vienne. Il faut donc se poser des questions avant que les séries soient annulées pour un deuxième printemps consécutif, à Laval.

PLUS DE NOUVELLES