Ryan Poehling et Michael Pezzetta parmi ceux qui n’ont pas de trio régulier à l’entraînement

Pour la première fois depuis plus d’une semaine, le Canadien s’est entraîné. Au retour de sa semaine de congé, il fallait préparer la venue des Devils, qui seront en ville demain pour y affronter les hommes de Dominique Ducharme.

Mais juste avant, Carey Price a sauté sur la glace avec le thérapeute Matthew Romano et personne d’autre.

Price, qui aura une semaine cruciale afin de voir s’il sera en mesure de revenir au jeu cette année, a testé son genou, mais sans recevoir de tirs.

Il est donc encore à l’étape 2/4 de son plan de retour au jeu. Sera-t-il en mesure d’accélérer la cadence au fur et à mesure que le temps passera sans avoir de recul dans sa progression?

Chez les réguliers, on note que deux gardiens (Montembeault et Primeau), six défenseurs (Petry, Chiarot, Kulak, Romanov, Clague et Wideman) et 16 attaquants étaient sur la glace. Forcément, il y avait plusieurs extras – quatre à l’attaque, pour être précis.

Les heureux élus? Ceux qui étaient de trop étaient Rem Pitlick, Ryan Poehling, Michael Pezzetta et Cédric Paquette. C’est la gang des P, dans les faits.

Visuellement, cela donne ceci. Joel Armia et Cole Caufield n’avaient pas leur place sur le top-9, eux qui reviennent de la COVID-19, mais ils étaient sur la quatrième ligne.

Nick Suzuki, fraîchement revenu du Match des étoiles, est revenu sur Terre à Montréal.

Notons que Christian Dvorak, blessé au haut du corps avant la pause et toujours sur la liste des blessés, était au centre du troisième trio. Est-ce qu’il pourra revenir au jeu demain?

Présentement, le CH a 21 gars sur son alignement de 23 joueurs. Cependant, Caufield et Armia devront être activés en vue du match de demain… tout comme Dvorak, s’il joue. Et on tombe (potentiellement) à 24.

Est-ce que cela veut dire qu’un extra sera coupé d’ici demain?

Pas forcément. Après tout, si Dvorak n’a pas le feu vert (il ne l’a pas en ce moment), il restera sur la liste des blessés et tout le monde restera en haut. En ce moment, il semble donc tester son état de santé.

Les deux seuls qui étaient en bleu poudre qui peuvent facilement aller à Laval sont Poehling et Pezzetta. Est-ce que le Pezz va écoper? Ça semble probable dès qu’un blessé reviendra, lui qui a vu son temps de jeu en prendre un coup récemment. Ceci dit, le ballottage pourrait le sauver.

C’est dommage aussi pour Poehling. Ne pas le voir jouer demain ne serait pas fair pour les efforts offerts depuis plusieurs semaines, mais le retour des blessés force certaines décisions de la part de l’entraîneur.

Ceci dit, de voir Laurent Dauphin devant Poehling dans la hiérarchie nous force à penser que Dvorak, qui n’a pas encore le feu vert, est peut-être dans le siège que conduira Poehling demain. Mais comme on ne le sait pas, on peut se demander ce que cela veut dire.

Notons que David Savard, Jonathan Drouin, Jake Allen, Mathieu Perreault et Joel Edmundson n’ont pas patiné.

PLUS DE NOUVELLES