Ryan Poehling est clairement en avant de Cédric Paquette pour le poste de quatrième centre

Pour l’instant, il y a très peu de positif à analyser chez le Canadien de Montréal cette saison. L’équipe n’est pas passée loin d’enregistrer la pire fiche de début de saison de son histoire si ça n’avait pas été de la victoire d’hier soir.

Toutefois, les performances de Ryan Poehling représentent un élément positif qui mérite d’être analysé.

Après avoir connu un camp d’entraînement assez médiocre, Poehling avait été renvoyé dans la Ligue américaine, ce qui avait déçu les partisans du CH qui croyaient encore en lui. On se dirigeait tout droit vers une autre saison où l’espoir du CH n’avait pas su saisir sa chance.

Toutefois, avec tous les blessés chez le Canadien en plus du renvoi de Cole Caufield à Laval, Poehling s’est vu être rappelé par le tricolore, alors qu’il connaissait un solide début de saison dans la LAH.

Depuis son rappel du Rocket de Laval, Poehling est loin d’être le joueur qu’on connaît, et qu’on croyait qu’il serait pour le reste de sa carrière. En effet, il démontre beaucoup d’intensité, il effectue de beaux jeux, est rapide et à l’aise avec la rondelle, bref, il semble en pleine confiance.

Avec ses deux beaux buts inscrits hier soir face aux Prédateurs de Nashville, Poehling compte trois buts en six matchs cette saison dans la LNH. C’est une très bonne production pour un gars qui a évolué la majorité du temps sur un quatrième trio.

En effet, si l’on met en lien sa production et son temps de jeu, on remarque qu’il a trois buts en 58 minutes de jeu.

Statistique qui fait réfléchir.

De plus, Poehling a connu son meilleur match hier alors qu’il a évolué avec de meilleurs joueurs (sans rien enlever à Michael Pezzetta et Alex Belzile).

Cela montre donc que Poehling possède les atouts pour jouer avec des joueurs talentueux comme Tyler Toffoli (qui a servi une belle passe à Poehling sur son deuxième but) et compagnie.

Selon moi, Poehling a fait sa place dans l’alignement du CH, et il ne devrait pas perdre son poste dans l’alignement lorsque certains blessés reviendront au jeu, afin de lui donner du temps de jeu pour qu’il continue de progresser.

Poehling est clairement en avant de Cédric Paquette dans la hiérarchie des centres du tricolore. Il s’est beaucoup plus démarqué et a montré de bien meilleures choses que Paquette.

Lorsque Mike Hoffman reviendra, Pezzetta sera retranché de l’alignement.

C’est lorsque Mathieu Perreault reviendra au jeu que les choses se corseront. Perreault aura certainement sa chance de réinsérer l’alignement, ce qui pourrait faire mal à Poehling.

Avec une attaque en santé à 100%, voici à quoi pourraient ressembler les trios.

Toffoli – Suzuki – Caufield

Drouin – Dvorak – Anderson

Hoffman – Evans – Gallagher

Armia – Perreault/Poehling – Lehkonen/Poehling

Extras : Pezzetta et Paquette

Bref, Poehling est mieux de continuer sur sa belle lancée s’il veut espérer garder sa place dans l’alignement. Pour l’instant, il la mérite amplement.

En Rafale

– C’est vrai que sans Verstappen, on se serait cru six ans plus tôt.

– Bonne nouvelle pour les Kings.

– Le Real Madrid de retour au sommet de La Liga.

– Rien n’a affecté Marcus Semien.

– Assez spécial effectivement.

PLUS DE NOUVELLES