Retour des Nordiques : Pierre-Karl Péladeau s’est montré très peu optimiste

Pierre-Karl Péladeau a été interviewé par son employé Pierre-Olivier Zappa hier afin de discuter de son retrait du dossier (de la vente) d’Air Transat. Rappel : PKP a déposé au cours des derniers mois deux offres à rabais pour tenter d’acquérir l’entreprise, mais il a indiqué au cours des dernières heures s’être retiré.

Cependant, ce n’est pas Transat qui a attiré mon attention durant cet entretien entre Zappa et Péladeau, mais bien le segment sur le retour des Nordiques. Bien que nous soyons en 2021, que la pandémie a fait très mal à la LNH (pertes de revenus de plus de 3,5 milliards $), que le Kraken a coûté 650 millions $ à ses propriétaires et que le contrat liant la LNH et TVA Sports ait récemment fait exploser les pertes d’exploitation du Groupe TVA, Pierre-Karl Péladeau a tenu à répéter qu’il croyait toujours à l’éventuel retour des Bleus dans la Capitale nationale.

L’intérêt est toujours aussi vif de son côté, a-t-il confié. C’est toujours possible à moyen terme selon lui…

On a toutefois senti Péladeau patiner en ondes, refusant de dire s’il était toujours en négociation avec la LNH à ce sujet et laissant plutôt croire que le projet était sur la glace. Il a aussi été plutôt évasif quant au moment et à la certitude de cette résurrection des Nordiques, si elle a lieu.

Il a profité de son passage en ondes pour vendre la candidature de la Ville de Québec en ondes, mais on je crois pas qu’il ait eu la chance de vendre celle-ci aux personnes qui ont du pouvoir dans ce dossier récemment. Bref, je ne crois pas qu’il y ait eu de discussions à cet effet récemment entre la LNH et Québecor.

Tout ça avait des allures d’info pub, rien de plus… pub dans laquelle M. Péladeau a rappelé qu’il y aurait des Québécois chez les Nordiques. #SujetDeLaSemaine

À la question « pourquoi ça ne se concrétise pas? », PKP a répondu :

« À la fin de la journée, celle qui décide, c’est la Ligue nationale. Ça ne se vend pas chez Walmart, une équipe de la LNH! Le commissaire est puissant et c’est lui qui « call les shots », comme on dit en bon français […] Le marché existe, la capacité de diffusion est là, l’organisation pour en faire la promotion existe, la surface financière est solide. Honnêtement, s’il y a des éléments qui peuvent être absents de la recette gagnante, j’aimerais qu’on me les cite. En fait, je n’en vois aucun « – Pierre-Karl Péladeau

Traduction : les Nordiques ne reviendront pas à court terme, mais on ose espérer qu’à moyen ou à long terme, on sera considéré.

Certains observateurs diront que la hausse récente du dollar canadien pourrait aider une ville canadienne à faire son entrée/retour dans la LNH et ils auront raison. Cependant, le dollar canadien est actuellement à 0,83 cents US… soit le même taux que le jour de l’ouverture du Centre Vidéotron, alors qu’on nous disait que le dollar canadien était bas.

Ça va prendre une augmentation qui se poursuivra pour que ça puisse peser pour vrai dans la balance. D’ici là, le seul hockey de la LNH qui se jouera au Centre Vidéotron sera PEUT-ÊTRE du hockey de septembre du Canadien…

Pierre-Olivier Zappa n’a pas questionné son boss sur la possibilité de faire l’acquisition de la station de radio CHOI à Québec. Il aurait dû…

Des rumeurs commencent à se faire persistantes et ce, même si le CRTC pourrait tenter de bloquer la route de son bon ami PKP. Est-ce que le 91,9 Sports pourrait à nouveau être avalé dans une éventuelle transaction impliquant sa station sœur de Québec? Ça, personne n’en parle.

PLUS DE NOUVELLES