Rasmus Dahlin sert une solide mise en échec à un coéquipier au camp

Suite au repêchage, les partisans des équipes de la LNH avaient tous très hâtes de voir leurs nouveaux joyaux arborer les couleurs de leur nouvelle équipe au camp de développement.

On a eu des nouvelles de Zadina, à Detroit, qui a impressionné… Svechnikov a fait une apparition marquée en Caroline, Kotkaniemi a également été du camp du Tricolore, et ainsi de suite.

Mais aujourd’hui, c’est le nom du premier choix au total, Rasmus Dahlin, qui a retiré l’attention.

Lors d’une joute intra-équipe à 3 contre 3, le jeune défenseur a servi une correction à Matej Pekar, centre choisi en quatrième ronde par les Sabres cette année.

L’attaquant tchèque avait la tête basse, et Dahlin en a profité pour lui donner un aperçu de ce qui s’en vient dans la Ligue nationale.

Pekar avait frappé Dahlin, hier, mais aucun vidéo n’est sorti. Une petite vengeance, en même temps, pour le Suédois, qui n’a toutefois rien à prouver. 

Outre cette mise en échec, un membre du personnel des Sabres qui s’occupe du talent des joueurs en tant que tel n’avait que de bonnes choses à dire de lui.

« Ses abilités, si vous regardez ses mains, son mouvement, ses feintes à l’aide de ses épaules et de la rondelle, ça se voit qu’il a joué au poste d’attaquant […] et son intelligence sur la glace, tu ne peux pas enseigner ça. Peu importe si tu es un «skill coach» ou un entraîneur, il s’agit d’une abilité donnée de Dieu et on dirait bien qu’il sera l’un de ces joueurs générationnels, je vous le dit. »

PLUS DE NOUVELLES