Quand un top-espoir (en vue du prochain repêchage) perd la cote

Le repêchage, c’est le week-end prochain. On attend tous, impatiemment, d’apercevoir Marc Bergevin et Trevor Timmins sur la tribune afin d’appeler des nouveaux « Canadiens ». L’organisation détient le troisième choix au total de cet encan et l’on ne sait toujours pas qui sera l’élu du Tricolore puisque deux formations parlent avant, mais aussi parce que le plan de Bergevin demeure tout de même nébuleux.

Au sujet des espoirs, les top-5 en particulier, ça semble avoir changé un tantinet depuis le Combine et les entrevues. Filip Zadina est l’un des joueurs qui attiraient le plus avant ces activités, mais depuis, il semble avoir dégringolé un tantinet au classement. Mais pourquoi au juste? Lorsque l’ancien pilote des Huskies de Rouyn-Noranda, André Tourigny, a jasé des espoirs, Zadina n’a pas été si encensé que ça.

Bob McKenzie, l’excellent insider de la Ligue nationale a jasé avec une multitude de recruteurs à travers la Ligue et le Tchèque serait sorti du top-5 de ceux-ci. Il n’a rien fait de particulier pour juger cette descente, mais des joueurs comme Kotkaniemi, Hayton, Boqvist, Hughes, Bouchard et Dobson se sont imposés et ils ont pris « du coffre ».

À moins que le Tchèque soit justement la carte cachée du Canadien de Montréal lors de cet encan? Quoique cette équipe semble désirer sélectionner un joueur de centre ou un défenseur à développer. Trevor Timmins avait justement précisé que le Canadien voulait sélectionner le joueur avec le plus de potentiel et non celui qui pourrait jouer dès l’an prochain dans le show.

Au final, celui qui campait au troisième rang depuis plusieurs semaines pourrait être écarté du top-3, voire même du top-5. Un choix au repêchage, c’est aussi une vision différente pour chacune des organisations impliquées, qui travaille avec un plan. Mais… au premier tour, une équipe doit opter pour le meilleur talent disponible, selon moi.

PLUS DE NOUVELLES