Quand Alex Galchenyuk surprend Jack Eichel | Brian Gionta et Josh Gorges tournent en rond | La LNH ferme le dossier « Tinordi »

Le soleil me caresse le cou aujourd’hui puisqu’il brille de tous ses éclats!

Maudit
que c’est l’fun de travailler de chez soi, je souhaite cela à tout le monde!

Cela dit, je vous rappelle que le Canadien luttera contre les Sabres de Buffalo à partir de 19h38 (environ) ce soir. Puisque le CH affronte les Sabres, le 91.9 Sport en a profité afin de monter un sondage que je trouvais, au départ, injuste : Jack Eichel ou Alex Galchenyuk? Si vous étiez DG d’une concession, lequel sélectionneriez-vous en premier?

Sincèrement, j’ai été surpris du résultat final penchant un tantinet (pas tout à fait 50/50) du côté de Chucky. Toutefois, ce qui m’a surpris le plus, c’est de réaliser les raisons de la sélection de Galchenyuk. Un auditeur a choisi le 27 parce que Georges Laraque le prenait sans équivoque avant Eichel par peur de manger une volée. Un autre auditeur a mentionné qu’il prenait Alex Galchenyuk en prenant le soin de préciser qu’il n’avait plus de « télé » et qu’il n’avait jamais vu jouer Jack Eichel. Alors que certains mentionnaient que Chucky était culbuté de gauche, à droite, au poste de centre. Ou qu’il ne jouait pas toujours avec des Pacioretty. Juste de même, Eichel a longtemps joué avec Foligno et/ou Gionta.

De biens drôles de réponses… mais ce genre de débat m’est souvent arrivé et lorsque je demandais à mon « adversaire » combien de fois il avait eu la chance de contempler le joueur en question, j’avais souvent une réponse du genre : « Ben, juste 1 ou 2 fois là! »

Gonzo, je prends Jack Eichel. Pourquoi? Parce qu’il y a une tonne de raisons.

Dans l’analyse, oublions les statistiques personnelles des deux joueurs… et laissons de côté le hors de la glace!

Il (Eichel) a un hockey sens (QI hockey) hors du commun qui lui permet de contrôler le jeu même au niveau de la Ligue nationale et les décisions qu’il prend sont souvent prises avant de sauter sur la surface glacée. Un individu très cérébrale. De plus, il est le type de joueur avec peu de failles dans son jeu et sa force physique lui permet de bien batailler le long des rampes. C’est simple, Eichel est un franchise player sans équivoque, alors qu’Alex Galchenyuk n’a peut-être pas tout à fait ce statut.

Alex Galchenyuk est explosif et il est le prototype pour devenir un ailier de puissance, et non un centre de premier trio, au sein de la Ligue nationale. Pour moi, un centre se doit d’alimenter ses ailiers et le hockey sens « correct » de Galchenyuk ne lui permet pas de le faire. C’est mon opinion.

Parlant des Sabres, vous ne trouvez pas que Josh Gorges et Brian Gionta tournent en rond depuis qu’ils ont rejoint cette équipe (démolie) qui est en train de se reconstruire?

Les blessures et le style de jeu que préconise Gorges l’ont considérablement ralentie, mais il agit comme mentor pour Rasmus Ristolainen, ce qui n’est pas négligeable. Gionta a aussi figuré régulièrement sur la liste des éclopés et son style « guerrier » a fini par le rattraper avec le temps.

On jase là, mais couronner sa carrière en guidant une organisation en reconstruction, ça doit être pas mal moins gratifiant que de se ramasser dans une concession comme les Kings ou les Hawks. Quoiqu’ils pourront mentionner qu’ils ont servi de « guides » et de « mentors » pour les jeunots qui grandissent au sein de cette concession. Disons qu’Eichel est mieux encadré avec Gorges et Gionta qu’il le serait avec Pacioretty et Plekanec. #DeVraisLeaders

En rafale
– Lucas Lessio pourrait laisser sa place à Lars Eller au sein de l’alignement, ce soir. Une décision sera rendue après la séance d’échauffement.

– Je la trouve bonne, mais je ne la commente pas :

– Voici la précision qui démontre que Marc Bergevin n’est pas coupable dans le dossier « Tinordi » :

Du moins, c’est la version de la Ligue nationale afin de tourner la page!

– Ce n’est pas une question de confiance pour Alex Galchenyuk, mais une question de « travail » acharné :

– Michael McCarron est un petit garçon très intelligent :

Les blessures et la saison à l’eau permettent à des espoirs comme Big Mac d’être testés par l’organisation.

– Les trois choses principales à observer lors du duel opposant les Sabres au Canadien ce soir, au Centre Bell. [CBC]

– Mais je préfère les plans de match que nous propose Dany Dubé avant chaque rencontre du Canadien de Montréal :

– La Suède est-elle en train de préparer le prochain Slap shot? [TVASports]

– Finalement, Gabriel Landeskog a été suspendu pour 3 rencontres pour son geste à l’endroit de Simon Després.

https://twitter.com/generalfanager/status/708021313676386307

– Pierre LeBrun a tellement raison concernant l’assaut de Darnell Nurse sur Roman Polak :

– Comment trouvez-vous le nouveau masque de gamer de John Gibson?

– Je dis ça de même là, mais le meilleur espoir en vue de l’encan 2016 a déjà terminé sa saison, en Suisse. Bâtard, ma saison au sein de ma ligue de garage n’est même pas fermée encore.

– Pierre LeBrun ne blâme pas Allan Walsh dans la saga « Drouin » puisqu’il croit que l’agent tentait seulement de protéger l’intérêt de son client. [Twitter]

– Ryan Howard sera-t-il le prochain à obtenir une sanction à cause de dopage? Le puissant frappeur des Phillies est actuellement sous enquête pour consommation de produit interdit. [TVASports]

– En terminant, les choses se dessinent pour Lucian Bute et Adonis Stevenson :

PLUS DE NOUVELLES