Pavel Datsyuk se rendra à Detroit dans le but de s’entendre avec les Red Wings

Pavel Datsyuk fêtera son 41e anniversaire de naissance le 20 juillet prochain.

Il a quitté la LNH il y trois ans, soit après la saison 2015-16. Il avait renoncé à la dernière année de son contrat de trois ans signé le 18 juin 2013… Une année qui lui aurait rapporté 5,5 millions $.

Officiellement, il avait dit prendre sa retraite de la LNH.

Datsyuk s’était alors enrôlé pour le SKA de St. Petersburg, l’une des quelques puissances et équipes riches de la KHL. Il y a gagné la Coupe Gagarine à sa première saison, avant de ne pas atteindre la grande finale les deux saisons subséquentes.

L’ancien attaquant des Red Wings a dû dealer avec quelques blessures au cours de ses dernières années en Russie. Ça l’a ralenti, mais il a tout de même récolté 34, 35 et 42 points par saison. En séries, sa production aura été de 8, 7 et 7 points.

Datsyuk avait confié vouloir se rapprocher de chez lui, de sa famille…

Mais il a joué pour une équipe située à plus de 2 000 km de Yekateringburg, son chez lui en Russie. Quoique depuis quelques années, Moscou (qui est tout de même à 722 km de St. Petersburg) semble être devenu son nouveau chez lui…

Whatever.

Pavel Datsyuk a atteint son autonomie complète hier en Russie. Il a indiqué au SKA qu’il ne serait pas de retour à St. Petersburg.

Elliotte Friedman a rapporté durant la nuit que Datsyuk allait se rendre à Detroit (très) bientôt.

Datsyuk a discuté avec Ken Holland dans le passé concernant un éventuel retour avec les Red Wings. Les Wings n’ont pas atteint les séries une seule fois depuis que Datsyuk a quitté le Michigan. Avant ça, ils ne les avaient pas ratées depuis 1990!

Datsyuk a été repêché par les Red Wings et il a joué tous ses matchs dans la LNH pour cette organisation.

En janvier dernier, son agent Dan Milstein avait ouvert la porte à un éventuel retour à Detroit. Il avait aussi mentionné que son client était un peu plus lent, mais que ses habiletés et sa vision étaient toujours au top niveau.

« Il peut être un centre sur une deuxième ou troisième ligne, ou un ailier sur une première ou une deuxième ligne, et jouer sur la première unité du jeu de puissance. »

Ai-je besoin de vous rappeler que Datyuk a remporté trois trophée Selke et quatre trophée Lady-Byng?

Est-ce que le départ de Mike Babock vers Toronto pourrait peser dans la balance?

Est-ce que l’arrivée de Steve Yzerman agira comme un catalyseur ou un frein au projet de Datsyuk? Yzerman et Datsyuk se connaissent bien, ils ont joué quatre saisons ensemble.

Yzerman a passé toute sa carrière de joueur à Detroit. Il sait ce que ça peut représenter pour Datsyuk.

La grande question maintenant : Est-ce que Datsyuk est rendu trop vieux pour la nouvelle et rapide LNH?

Seuls deux joueurs plus âgés que Datsyuk ont joué dans la LNH en 2018-19 : Zdeno Chara et Matt Cullen.

Ce sont deux rares exceptions.

Est-ce que Datsyuk peut aussi être l’un de ces exceptions? Ça se peut!

Le principal intéressé devrait prendre sa décision au cours des prochains jours.

Si Datsyuk est encore bon pour les Wings, il faudra se demander si Markov pourrait encore être bon pour le Canadien, non?

MISE À JOUR – Datsyuk visite son agent à Detroit. Ils vont discuter du plan pour sa retraite et où il veut finir sa carrière. Il a récemment quitté le SKA dans la KHL, mais le plan serait de terminer avec l’équipe de sa ville natale, l’Avtomobilist d’Iekaterinbourg.

Capture d’écran Twitter

PLUS DE NOUVELLES