Paul Byron pourrait ajouter deux trophées dans son chalet | Galchenyuk a des requins autour de lui

Ça y est. C’est fait. Les membres de la presse écrite montréalaise ont désigné Paul Byron comme candidat du Canadien au trophée Bill-Masterton. Byron a devancé Markov par deux maigres points au classement.

Rappelons que le trophée Masterton est un prix remis par la Ligue nationale de hockey au joueur ayant démontré le plus de qualité de persévérance et d’esprit d’équipe. Jaromir Jagr, Devan Dubnyk, Dominic Moore, Josh Harding, Max Pacioretty et Ian Laperrère sont les derniers récipiendaires de cet honneur. Byron fera maintenant la lutte au candidat des autres formations du circuit Bettman.

A-t-on vraiment besoin de dire (encore) pourquoi Byron est un modèle de persévérance?

Il mesure 5’8 et ne pesait même pas 150 livres l’été de son repêchage.

Il a passé cinq ans dans la Ligue Américaine avant de devenir un régulier, à Calgary (dans une autre ville que celle qui l’a repêché, soit Buffalo).

Il a souvent été ennuyé par les blessures.

Il est passé très près d’aller jouer dans la KHL, avant de prendre la route de Montréal.

Il a été réclamé au ballottage.

Il a signé un contrat de trois ans avec le Canadien.

Et il a 20 buts cette saison (sans jouer sur le power play). #Aubaine

Byron est, à l’instar de Jordie Benn, l’exemple vivant prouvant qu’il ne faut jamais abandonner… Qu’il faut toujours travailler fort et y croire. Plusieurs petits joueurs doivent s’inspirer de Paul Byron aujourd’hui, dans les circuits mineurs et junior.

« Dans ma tête, je suis 6 pieds et je pèse 200 livres. Je ne laisserai pas un pèse-personne me dire quelle est ma grosseur ou de quelle manière je dois jouer. »

Il ne serait pas surprenant de voir Byron aussi remporter le trophée Jacques-Beauchamp cette saison. Ce trophée est remis au joueur du Canadien ayant joué un rôle déterminant dans les succès de l’équipe sans en retirer d’honneur particulier. Le récipiendaire est aussi désigné par un vote des journalistes sportifs de Montréal. C’est Byron qui l’a d’ailleurs remporté la saison dernière. Ajoutera-t-il deux trophées à exposer dans son chalet?

Byron a déjà remporté la championnat de la LHJMQ (2007-08) et il a aussi été nommé sur la 2e équipe d’étoiles de la Q en 2008-09. 

On chiale parfois (avec raison) sur les trop gros salaires de Plekanec et d’Emelin ou encore sur le piano que semble traîner Dwight King lorsqu’il patine… Mais il ne faut pas oublier que le CH a un marqueur de 20 buts payé « à peine » 1,167 million $ par saison (en moyenne) présentement.

Et puisqu’il est question de trophées, j’ai hâte de voir si Weber ou Pacioretty sera en nomination pour le Mark-Messier. #Leadership

En rafale
– Alex Galchenyuk se sent bien, même s’il est entouré de requins présentement.

– Mark Barberio célèbre aujourd’hui son 27e anniversaire de naissance. L’ancien défenseur du Canadien possède encore une année de contrat complète…

– Bud Holloway croit que l’on devrait diffuser certaines rencontres de la SHL afin de démontrer aux Nord-Américains à quel point le niveau de jeu est relevé en Suède.

– Les séries s’amorceront aujourd’hui, dans la LHJMQ et la OHL. Ça débutera demain, dans la WHL.

PLUS DE NOUVELLES