Paul Byron ou Jean-Paul Biron? | Devrait-on faire jouer Plekanec au rugby plutôt qu’au soccer durant l’été? | En rafale

Paul Byron était l’invité de Maxim Martin cette semaine, au Valet (Bell Télé Fibe). Il s’agissait de la 2e visite en autant de saisons pour Byron, dans le camion de Maxim Martin…

On y a appris plusieurs choses intéressantes…

– Le vrai nom de Paul Byron est James Paul Byron. Quand il était jeune, il se faisait appeler James ou Jimmy. C’est quoi si mon père, qui s’appelle Jean-Paul, décidait du jour au lendemain de se faire appeler Paul.

Me permettez-vous de surnommer Paul Byron « Jean-Paul Biron » désormais?

– Byron a deux enfants, un gars énergique (tornade) et une fille tranquille. C’est assez pour lui.

– Son (jeune) fils est obsédé par le hockey. Il a même son propre équipement de gardien de but.

– Ses frères sont musiciens.

– Paul Byron a joué au rugby et à la lacrosse à l’école, lorsqu’il était plus jeune. C’est un peu pourquoi il a autant de grit. Au lieu de jouer au soccer cet été, Tomas Plekanec pourrait jouer au rugby, non? #Hehe

– On parle beaucoup de Byron comme d’une réelle aubaine, du meilleur coup de Marc Bergevin et d’une révélation. Sachez que selon le principal intéressé, tout n’est qu’une question de confiance. Être réclamé au ballottage, obtenir du temps de glace et signer un contrat de 3 ans, ça aide la confiance!

– Contrairement à Torrey Mitchell, Paul Byron dit qu’il est le plus sévère des deux (parents) à la maison.

– Le changement d’entraîneur aurait pu être angoissant pour Paul Byron, mais ce dernier a continué de travailler fort sur la patinoire et à ne pas trop penser au hockey en dehors de l’aréna. Byron a comparé un changement de coach à un enfant qui revient à l’école en septembre et qui a un nouveau professeur. Il veut faire bonne impression et travaille fort. C’est peut-être pourquoi les équipes qui changent d’entraîneur connaissent généralement du succès?

– Son père était un fan des Bruins, avant. Il est désormais converti au Canadien.

– Byron a confié que Max Pacioretty était moins sérieux et plus volubile en privé que devant les caméras. Byron le trouve mature et affirme qu’il est un bon leader/capitaine.

– Le petit attaquant du Canadien a appris le français lorsqu’il était petit au cas où il aurait à travailler pour le gouvernement. #SesParents #Ottawa #VilleDeFonctionnaires

– Pour terminer, Byron a confié qu’environ 90 % des tours joués dans la chambre était de lui et ce, peu importe l’équipe pour qui il a joué. Son meilleur? Il a déjà publié une annonce sur Kijiji de type Concours : Celui qui fera la meilleure imitation de Chewbacca par téléphone gagnera 50 $. Il avait mis le numéro de téléphone d’un coéquipier…

À noter que Mitchell et Pacioretty se jouent aussi beaucoup de tours l’un envers l’autre… Et que Paul Byron ne fait rien pour attiser cette confrontation, hehe.

En rafale
– Sven Andrighetto a été blanchi de la feuille de pointage, hier soir. Il avait récolté un point lors de ses 3 matchs précédents, avec l’Avalanche. Peut-on accuser le gestionnaire du compte Twitter de l’Avalanche d’avoir jinxé ‘Ghetto? #Hehe

– Devan Dubnyk, Sergei Bobrosvky et Braden Holtby risquent d’être les trois finalistes au trophée Vézina. [TheGazette] #NoPrice?

– L’amphithéâtre des Jets n’est plus ce qu’il était. [AIH]

Espérons que l’enthousiasme de la résurrection des Jets n’est pas déjà chose du passé…

– Teemu Selanne a servi de mannequin! [NHL] #Hehe

Vous imaginez José Théodore ou Guy Lafleur faire ça ce soir, au Centre Bell?

Petit rappel à Ottawa, en raison de l’absence de Craig Anderson. Anderson est blessé au bas du corps.

PLUS DE NOUVELLES