Patrick Roy a au moins trois conseils pour Carey Price

Patrick Roy était de passage sur les ondes du CHOI Radio X afin de jaser du Canadien de Montréal, de Marc Bergevin et de Carey Price, entre autres. Fidèle à ses habitudes, le Roy a été franc et authentique pendant cet entretien.

Roy se voit comme directeur général au sein de l’organisation du Canadien de Montréal. Il a un attachement particulier pour cette équipe, où il a joué pendant une décennie, soulevant deux coupes Stanley. Il n’y a plus de blessure, Roy a fait la paix avec cette histoire de transaction qui a fait beaucoup de bruit. Bref, en 2018, il ne pourrait pas refuser un poste comme celui-ci, qui deviendrait tout une aventure pour l’ancien numéro 33 de cette Sainte-Flanelle.

Malgré ce désir/rêve, Roy a encensé Marc Bergevin puisqu’il a beaucoup de respect pour cet homme. Le pilote des Remparts a indiqué qu’il savait que Berg travaillait comme un forcené. Il est toujours sur le téléphone afin de s’informer sur ce qui se passe partout dans le circuit. Un homme très engagé, donc c’est fort probablement l’une des raisons pour lesquelles Geoff Molson conserve ses services.

Au sujet de Carey Price, si Roy avait un conseil à lui prodiguer, ce serait le suivant : À 30 ans, un athlète est obligé de faire quelques changements puisque physiquement, il est sur le déclin (comme le deuxième 9, au golf)… Bref, Price doit être différent devant sa cage. Il doit être plus stable, moins bouger et simplifier ses déplacements. Selon Roy, il doit faire une transition à cause de son âge, dans le but d’éviter les blessures et prolonger son règne.

En terminant son dialogue, Roy a indiqué tout son respect envers Carey Price et il croit toujours que le cerbère au numéro 31 demeure le meilleur gardien de la planète : « Les gens veulent le voir gagner, et le défi de Price sera de traîner son équipe sur ses épaules. »

PLUS DE NOUVELLES