Passer par l’arbitrage est (très) souvent synonyme de séparation entre les joueurs et les équipes

Il est parfois difficile pour un joueur et une équipe de trouver un accord – qui arrange les deux partis – dans le cas des prolongations de contrats. Certains patineurs décident donc d’accéder au marché des joueurs autonomes, mais d’autres n’ont parfois pas cette « chance ».

En effet, les RFA (joueurs autonomes avec compensation) sont souvent qualifiés par les équipes dans le but de garder les droits du dudit joueur, même si ce dernier n’a pas apposé sa signature en bas d’un contrat avec la formation en question.

Il arrive donc que les deux parties passent par une séance d’arbitrage afin de trouver un terrain d’entente.

À ce sujet, Craig Custance de l’Athlétique a publié un excellent billet, et la conclusion est claire : l’arbitrage est souvent synonyme de séparation entre les joueurs et les équipes.

Depuis 2009, 27 joueurs sont passés par l’arbitrage. Parmi ceux-ci, 21 joueurs ont changé d’équipes dans les trois années qui ont suivi, tandis que 13 de ces 27 joueurs portaient déjà l’uniforme d’une autre formation après un an.

L’exemple qui nous parle le plus est celui de P.K. Subban. À l’époque, Subban était passé devant l’arbitre pour obtenir un nouveau contrat avec le Canadien. Il avait réussi à obtenir une entente de 9M$ par année durant 8 saisons – après entente avec le CH. Deux ans après, il a été échangé contre Shea Weber – qui est lui-même passé par l’arbitrage en 2011 lorsqu’il était avec les Prédateurs. 

Ce qu’il faut comprendre, c’est que les contrats accordés par les arbitres arrangent très souvent les joueurs. Ça laisse certaines équipes avec un contrat très pénible à gérer…

Parce que les équipes sont souvent perdantes dans ce cas-ci, ils doivent gérer un contrat qui ne rentre tout simplement pas dans leur trajectoire salariale.

– Un agent

Une source de Craig Custance lui a d’ailleurs raconté que certaines équipes en voulaient aux joueurs de passer par l’arbitrage.

Bref, si vous voulez lire l’intégralité du texte, vous pouvez cliquer sur le lien si haut. Ça vaut le coup.

PLUS DE NOUVELLES