Pas de changement de régime en pleine saison chez le CH

Le Canadien connaît une campagne en montagnes russes, puis chaque série de défaites pousse de plus en plus Marc Bergevin vers le cadrage de porte (juste un peu). Les cinq gains consécutifs ont redonné le sourire à l’organisation et ses clients, mais la semaine dernière, les visages outrés ou déçus sont redevenus palpables et Bergevin a reçu une autre claque au visage.

Cependant, Bob McKenzie est venu préciser certaines choses au sujet du Canadien. Si l’équipe continue d’offrir des hauts et des bas comme elle le fait en ce moment, Bergevin ne sera pas évincé. Une réflexion serait plutôt à l’horaire à ce sujet pendant la saison morte. Même si les médias et les fans jasent afin d’influencer l’organisation, ça ne changera rien. Les gens ont leur opinion, mais ça ne changera pas la « vision » de l’organisation au sujet de son roi, Marc Bergevin.

Même si le Canadien perdait les 51 rencontres restantes à la saison, je demeure persuadé que Geoff Molson n’oserait pas limoger son directeur général. Cela dit, McKenzie ne prévoit pas un changement de régime en plein milieu de la saison. En plus de ça, malgré une saison « moche », le Canadien pourrait se faufiler vers le bal printanier en raison de la faiblesse de sa division. Ce serait donc une mission accomplie pour cette formation, qui cherche uniquement à faire les séries éliminatoires.

On ne vise aucun changement majeur chez le Canadien pendant la saison, c’est aussi simple que ça. Vos souhaits de Noël, ceux concernant le congédiement de Bergevin, oubliez ça!

PLUS DE NOUVELLES