Où est passé Claude Julien? Pourquoi ne l’a-t-on pas vu depuis son congédiement?

José Théodore a eu un bon flash ce matin dans le Journal de Montréal : pourquoi n’entend-on pas parler de Claude Julien depuis son congédiement?

On entend et on voit pourtant Stéphane Waite sur (vraiment) tous les médias depuis son remerciement. Et disons qu’il n’a pas la langue dans sa poche. En début de semaine, Waite nous dressait la liste des blessures subies par Carey Price au micro de Tony Marinaro.

Mais Julien, on ne l’a pas vu nulle part depuis son congédiement.

Pourquoi autant voir l’entraîneur des gardiens de but remercié, mais pas du tout le coach en chef congédié?

Claude Julien n’a pas la même personnalité que Stéphane Waite.
(Crédit: Capture d’écran Twitter)

Selon ce que j’en comprends, il s’agit d’une décision personnelle de Waite de se promener d’un média à l’autre. Claude Julien ne souhaiterait tout simplement pas s’entretenir avec les médias présentement. C’est son choix et il faut le respecter.

Julien n’a pas la même personnalité que Waite (et il ne semble pas en avoir autant sur le cœur).

Ceci étant dit, le Canadien n’aurait-il pas dû organiser un point de presse virtuel avec Claude Julien dans les heures qui ont suivi son congédiement? Est-ce que le CH aurait dû au minimum envoyer un communiqué de presse rédigé par son ancien coach? Ça aurait bouclé la boucle et ça aurait été vu comme étant une marque de respect vers Julien (et les partisans)… même si ce dernier ne raffole pas des journalistes.

« Julien a un peu de Carey Price dans le nez, dans le sens qu’il n’est pas fou des conférences de presse, mais il est toujours sous contrat et c’est un gros manque [de respect?] de l’organisation envers ses partisans. » – José Théodore

Selon vous, à qui Claude Julien donnera-t-il sa première entrevue post-congédiement? À un journaliste de Montréal? Anglophone ou francophone? À un journaliste de Boston? À un gars comme Bob McKenzie?

Mais surtout, quand est-ce que ça aura lieu?

À noter que Julien passe actuellement ses journées avec son épouse, à quelque part à Boston ou en Ontario/Outaouais. On peut le comprendre de vouloir digérer la pilule avant d’ouvrir la bouche publiquement.

PLUS DE NOUVELLES