Où est Max Pacioretty? | Le capitaine produit davantage en saison, face à des équipes qui ne font pas les séries

Les Canadien ne pouvait pas se permettre de perdre le match #2 à Montréal, vendredi soir dernier… Et il a trouvé un moyen de le remporter!

Hier, c’était au tour des Rangers de disputer un match qu’ils ne pouvaient tout simplement pas échapper… Et ils l’ont remporté!

Tout ça sans avoir besoin de la présence de Sean Avery pour déconcentrer les joueurs du CH derrière le banc. Faut croire qu’Avery n’est pas parvenu à vendre 5 000 exemplaires de son livre/biographie…

On va se dire les vraies choses : Les Rangers méritaient davantage la victoire que le Canadien, hier soir. Ils ont dominé tous les aspects de la game ou presque (ce que le Tricolore avait fait lors des matchs #2 et #3). Est-ce une simple erreur de parcours pour les Montréalais? Le vent a-t-il tourné dans la série? Doit-on s’inquiéter? Je ne suis pas inquiet moi, personnellement… Pas encore, du moins!

Chose certaine, le support d’Éric Lapointe n’aura pas suffi, hehe.

lapointe

Tous les regards sont pointés vers une seule personne ce matin, et non vers une équipe au complet. Toutes les flèches visent un seul homme : Le capitaine Max Pacioretty. Il faut dire qu’hier soir, il n’a pas été très visible offensivement… Et il a été responsable d’un but de l’adversaire. Tout ça en étant l’attaquant le plus utilisé par Claude Julien…

Le #67 n’a pas marqué un seul but lors de ses huit derniers matchs (séries et saison comprises). #Léthargie

Il ressemble présentement au Pacioretty qui ne faisait pas grand chose et qui n’avait pas la confiance de John Tortorella à la Coupe du monde. Et non à celui qui aurait pu se battre pour remporter le trophée Maurice-Richard…

Ses statistiques personnelles (en carrière) en séries et en saison ne se comparent même pas.

En saison régulière : 209 buts et 411 points 562 matchs. 0,37 but/match et 0,73 point/match.

En séries éliminatoires : 10 buts et 19 points en 36 matchs. 0,28 but/match et 0,53 points/match.

Comment expliquer cette moins grand production offensive de Pacioretty, au printemps?

Statistiquement parlant, Max Pacioretty a l’habitude de marquer plus facilement face aux moins bons clubs. Durant la saison 2016-17, Pacioretty a inscrit 24 buts face à des équipes qui n’ont pas fait les séries… Et 11 seulement face aux clubs qui sont encore en vie ce matin. Pourtant, il a disputé sensiblement le même nombre de matchs face à ces deux groupes…

Claude Julien est conscient qu’il y a quelque chose qui cloche avec son capitaine et il réglera ça à l’interne (prochainement).

J’ai toujours aimé et défendu Max Pacioretty. Il est franc, honnête, respectueux et sérieux. À lui de me prouver que j’ai bien fait (et que je fais bien, encore aujourd’hui).

La statistique encourageante derrière ces contre-performances du #67? Il a l’habitude des lents départs en séries… Et il trouve généralement le moyen de se réveiller par la suite. Jamais deux sans trois?

Si oui, le CH est en business. Mais sinon…

À noter que la série se transporte désormais à Montréal. Match #5 demain soir, au Centre Bell…

Les joueurs du CH sont arrivés à Montréal durant la nuit. Seuls les spares patineront ce matin, à Brossard. #Congé

Les Rangers, pour leur part, tiendront un entraînement à NYC vers midi, avant de voler vers Montréal.
Ça risque d’être chaud dans le Centre Bell demain soir!

En rafale
– Evgeni Malkin a récolté deux autres points hier. Radulov (une mention d’aide sur le but de Mitchell) est donc toujours le 2e meilleur pointeur de la LNH, en séries… À deux points de son compatriote Malkin.

– Probablement l’article le plus stupide (mais tout de même un peu amusant) sur la série Rangers – Canadien.

– Montréal a aussi gagné plusieurs championnats avant la création de la LNH!

– Pavel Datsyuk disputera au moins une autre saison dans la KHL.

PLUS DE NOUVELLES