Nouveau contrat d’un an pour Corey Perry?

Deux questions. Une réponse.

Qui est le neuvième buteur du Canadien jusqu’ici cette saison?

Qui est le 21e joueur recevant le plus gros chèque de paye signé par Geoff Molson ou autre cette année chez le CH?

Corey Perry.

Celui qui a inscrit un (autre) superbe but hier soir, qui est important aux yeux des autres vétérans de l’équipe, qui a tassé de façon régulière Artturi Lehkonen de la formation et qui est l’un des meilleurs du circuit en power play en donne (vraiment) pour son argent au Canadien.

750 000 $ pour un vétéran comme Perry, c’est une aubaine. Surtout qu’il s’est comporté en véritable gentleman lorsqu’il ne jouait pas en début de saison…

Perry a récolté 4 buts et 5 mentions d’aide en 18 matchs depuis le début de la campagne, affichant aussi un impressionnant différentiel de plus-6 (alors qu’il joue sur la quatre et en power play). Pas pire pour un gars que plusieurs disaient inefficace à 5 contre 5 il y a quelques semaines à peine…

Non, il n’est pas le plus rapide, mais il compense par son expérience, sa vision du jeu, ses mains et sa finition.

(Crédit: YouTube/capture d’écran)

Qu’est-ce que l’avenir réserve à l’attaquant ontarien de bientôt 36 ans? Selon Renaud Lavoie, Perry ne détesterait pas signer une prolongation de contrat avec le Canadien. Il adore jouer à Montréal présentement, selon Lavoie.

« Je peux confirmer qu’il adore jouer pour les Canadiens et je suis convaincu que s’il y a des discussions qui auront lieu avec son agent, Perry écoutera très certainement. » – Renaud Lavoie

Louis Jean a pour sa part confirmé que plusieurs équipes s’étaient montrées intéressées à Perry avant le début de la saison, mais que ce dernier voulait vraiment jouer pour le Tricolore. Malgré un salaire de moins d’un million $…

Lorsque Perry a accepté de signer avec le CH – une signature que l’on a breakée sur DLC, rappelons-le, plusieurs partisans se sont dit excités.

Mathias Brunet s’était toutefois montré un peu moins énervé lui, ce jour-là.

Brunet parlait à ce moment-là d’une signature qui allait amener de la profondeur à l’équipe.

Le temps nous aura démontré que finalement, Perry apporte un peu plus que de la simple profondeur. Il est autant, sinon plus, utile que Byron présentement et la profondeur de sûreté à l’attaque, c’est Frolik qui l’amène en patientant avec le taxi squad.

Disons que sortir Perry de la formation n’est presque plus une option désormais alors qu’il y a deux semaines à peine, ça semblait être une certitude aux yeux de certains…

Les joueurs ayant signé une entente d’un an au cours de la dernière année pourront dès demain parapher une nouvelle entente avec leur équipe respective.

Est-ce que Marc Bergevin va décider d’offrir une autre entente d’un an à Perry? Va-t-il l’empêcher de tester sa valeur sur le marché des joueurs autonomes?

En même temps, personne n’a réclamé Perry au ballottage il y a quelques semaines. Rien ne presse et Perry ne vaut pas non plus des millions $.

Si Perry est ouvert à l’idée de signer un contrat quasi identique à celui qu’il écoule présentement, Marc Bergevin serait fou de ne pas accepter. Il n’y a aucun risque à faire une telle offre, alors que le gars peut se retrouver dans la AHL (ou sur le taxi squad) et ne pas compter sur la masse salariale de l’équipe.

Est-ce que Perry souhaitera toucher plus d’argent (à la Kovalchuk l’an dernier)? Si oui, pas sûr que Bergevin va embarquer là-dedans…

Mais surtout, est-ce que Bergevin a la permission de signer de nouveaux contrats, lui dont le poste est en danger présentement? J’ose croire qu’il a le OK pour de petites ententes, au moins…

Avec le plafond salarial qui ne grimpera pas avant plusieurs années, pouvoir compter sur un vétéran apprécié dans la chambre ET sur la glace comme Corey Perry est un luxe si tu le payes moins d’un million $.

Non, il ne faut pas avoir trop de vétérans pour encadrer les jeunes joueurs du CH, eux qui représentent l’avenir du club. Mais ça en prend quelques-uns… et Perry a tout pour faire partie de ce groupe-là.

Avec (possiblement) Perry et bientôt Caufield dans l’alignement l’an prochain, la présence d’un gars comme Joel Armia pourrait vite devenir possiblement superflue, ceci dit…

PLUS DE NOUVELLES