Nous n’avons pas fini d’entendre parler du but des Blackhawks en prolongation

Ça a commencé par un hommage à Andrew Shaw où nous n’avons pas vu la vidéo en raison du feed que RDS a reçu et ça s’est terminé par deux controverses qui ont forcé les gars de l’Antichambre à en jaser jusqu’à minuit. Ai-je bien résumé votre jeudi soir?

Il y a énormément de trucs à retenir du match d’hier, qui s’est soldé par une défaite en prolongation de la part du Canadien dans le contexte qu’on connait.

Après tout, en début de match, ça aura pris près de 15 minutes avant de voir Marc-André Fleury être sollicité via un tir au but. Disons qu’il était difficile, à ce moment-là, de prévoir que Samuel Montembeault et lui allaient être équitablement occupés (31 tirs pour Chicago, 29 pour Montréal) puisque le CH n’était pas là du tout en première.

Pas du tout.

Ceci étant dit, plusieurs gars ont fait des efforts (dont Joel Armia, vivement critiqué mercredi) et la deuxième a été passablement différente, question de ramener le CH dans le match.

Qu’est-ce que je retiens de ce match-là?

1. Les décisions de Dominique Ducharme ont payé. Envoyer Alexander Romanov dans la mêlée a été une excellente décision, lui qui a probablement été l’un des meilleurs joueurs des siens.

Sa mise en échec en deuxième période (celle qui a mené à la bagarre inutile en raison du code, à un avantage numérique du CH et au deuxième but de la Flanelle) a changé la donne et Ducharme n’a pas hésité à se porter à sa défense après la joute.

Ses autres décisions? Corey Schueneman et Jake Evans ont bien fait, mais que dire de Rem Pitlick? Il a joué pendant 18:59, a eu du temps de jeu à trois contre trois, avec un homme en plus et seul Nick Suzuki a plus joué que lui chez les attaquants du Canadien.

Pour un gars qui n’a jamais pratiqué avec le club, il n’a pas mal paru. Ça démontre le manque de profondeur du CH au même titre que la sortie de Michael Pezzetta mercredi, mais ça, c’est un autre dossier.

2. Ryan Poehling a bien fait. Qui ici avait prédit qu’il allait avoir une efficacité de 82 % au cercle des mises en jeu en passant la majorité de sa soirée contre nul autre que Jonathan Toews?

Poehling a été impliqué dans le match. On parle peu de lui depuis quelques semaines, mais il mérite sa place au soleil et il est devenu un joueur de la Ligue nationale.

3. Samuel Montembeault a accordé un mauvais but à Patrick Kane, mais sinon, il a été excellent et n’a rien à se reprocher.

Sans Jake Allen pour au moins une semaine et sans Carey Price, le Québécois aura beaucoup de temps de jeu. Il doit construire sur cette performance-là et oublier le dernier but.

4. Le Canadien a marqué en avantage numérique pour la première fois depuis le 4 décembre. Il était 0-en-26 avec au moins un homme en plus depuis ce temps-là et Mike Hoffman a mis fin à une séquence de 13 matchs sans trouver le fond de la cage adverse.

Non, la bataille de M. Carpenter suite au hit légal de Romanov n’a pas donné de gaz à son club.

5. Jeff Petry a marqué son premier but depuis le 1er mai 2021. Ça lui a fait un énorme bien et on a senti que le singe sur son dos est allé se cacher pendant un moment.

Cela a permis de mettre du positif dans le club.

Ceci dit, est-ce que le défenseur a connu un match parfait? Non. Il était au cachot lors du but de Patrick Kane en troisième période et il a eu l’air d’un enfant d’école à la ligne bleue sur le but de Philipp Kurashev en prolongation.

Parlons-en, justement, de ce but-là – avec plus de nuance que j’en avais dans mon salon hier soir.

Je ne sais pas pour vous, mais le bout du « hors-jeu qui n’en est pas un » me va. Parce que la règle stipule qu’un joueur doit avoir le contrôle du disque en entrée de zone selon la nouvelle réglementation, je suis à l’aise avec ça.

Quand on regarde le tout, ça parait spécial, mais il faut se rappeler que le hockey a changé. Et heureusement, les assurances aussi.

Ceci dit, j’ai plus de difficulté avec l’aspect impliquant Kurashev, Hoffman et Montembeault. Oui, c’est en raison du jeu de Hoffman que Montembeault a été neutralisé et le #68 est devenu imputable de la séquence, mais il est difficile de placer les deux séquences ensemble et de se dire que ce sont les Hawks qui en sortent gagnant dans les deux cas.

Wait a minute, comme dirait l’arbitre hier.

On peut aussi comprendre Dominique Ducharme, qui affirme qu’il a été surpris de voir le CH perdre deux fois hier dans les décisions qui ont mené au but. Je suis d’accord avec ça.

D’un autre côté, on doit jouer à l’avocat du diable et questionner deux joueurs du Canadien.

  • Jeff Petry, tel que mentionné plus haut, a mal paru contre Kurashev à sa ligne bleue.
  • Mike Hoffman s’inscrit dans une tendance épouvantable du Canadien cette année : les gars ne cessent de foncer dans leur propre gardien.

Outre le but et la défaite, j’ai vraiment espéré que Montembeault ne soit pas blessé. Après tout, il n’a pas eu l’air de se relever comme si de rien n’était et il doit être racké un brin ce matin, lui.

Ai-je besoin de vous rappeler qu’avec la blessure de Jake Allen et l’absence de Carey Price, le CH n’a pas besoin d’un blessé de plus?

(Crédit: TSN)

Deux décisions douteuses, une éternelle prolongation et de la frustration sont donc les éléments qui ont conclu ce match-là.

Il est dommage pour les gars, qui ont connu un bon match, de se faire enlever la chance de gagner un match de cette façon-là. C’est une bonne nouvelle au classement, où le CH est encore au 32e rang de la LNH, mais une victoire aurait aidé le moral des troupes, qui méritaient les deux points hier.

Les joueurs n’ont pas voulu commenter le but, laissant le soin à l’entraîneur d’avoir l’air sur le bord d’exploser. Ducharme s’est retenu, mais on le sentait bouillant. Il ne nous a cependant pas offert la clip YouTube qu’il s’est promis de ne jamais donner il y a quelques semaines.

Mais bon. Même si on lit froidement la décision de la LNH, on peut en ressortir confus, disons.

Au final, le speech dans la chambre après la première période n’aura pas paru au classement, mais il aura permis au CH de revenir dans un match. Nous avons eu droit à un club qui se battait et c’est une bonne nouvelle.

Aujourd’hui, le club sera en congé et après des journées hautes en émotions et des voyages, ce sera bien mérité pour les hommes de Dominique Ducharme.

Rappelons que de toute manière, le prochain match aura lieu lundi après-midi en Arizona face à André Tourigny et à la 31e pire équipe de la LNH. Est-ce que le CH ira chercher la victoire dans cette course au premier choix au repêchage?

La question se pose.

En rafale

– Est-ce que Brendan Gallagher aurait marqué s’il avait été dans les souliers de Kurashev?

– Nuance intéressante sur les propos de Ducharme, qui a affirmé en conférence de presse avoir le sentiment de toujours perdre les contestations.

– Et ça continue.

– Wow.

– Bravo aux Kings.

PLUS DE NOUVELLES